Porto-Vecchio : le commerçant disparu retrouvé très affaibli mais vivant, une enquête ouverte pour tentative d’assassinat en bande organisée

Après trois jours de recherches, Antoine Stromboni, 74 ans, a été retrouvé ce vendredi 2 février, et transporté au centre hospitalier d'Ajaccio. Ce commerçant de Porto-Vecchio avait disparu dans des circonstances mystérieuses, le soir du mardi 30 janvier.

Il était activement recherché depuis le 31 janvier. Antoine Stromboni, gérant d'un bar-tabac de Porto-Vecchio, a été retrouvé ce vendredi, aux environs de 13h30, "grâce à la mobilisation des enquêteurs de la section de recherches d'Ajaccio", indique le procureur de la République d'Ajaccio, Nicolas Septe.

Très affaibli, souffrant notamment d'hypothermie, le septuagénaire a été transporté conscient et par hélicoptère au centre hospitalier d'Ajaccio, où il est désormais pris en charge.

Une enquête a été ouverte chef de "tentative d’assassinat en bande organisée". Elle a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie d’Ajaccio, précise le parquet de Corse-du-Sud, qui ajoute ne pas souhaiter, à ce stade, commenter plus en détail cette affaire.

Mystérieuse disparition

Antoine Stomboni n'avait plus donné de nouvelles à ses proches depuis le soir du mardi 30 janvier. Alertés le lendemain, les services de la gendarmerie mettent alors en place un important dispositif de recherches, combinant des moyens terriens et aériens.

Une voiture volée est retrouvée, dans la nuit du mardi au mercredi, dans un endroit très peu fréquenté, sur la route entre Muratellu et Pascialella. À l’intérieur du véhicule, les gendarmes découvrent une carte d'identité appartenant au septuagénaire.

Des circonstances mystérieuses qui poussent, selon plusieurs sources, les enquêteurs a rapidement envisager d'autres hypothèses que la simple disparition inquiétante. Parmi lesquelles celles d'un enlèvement ou d'une séquestration.