Priscilla Gneto décroche la médaille d'or au grand chelem de judo en Ouzbekistan

Elle a battu sur le fil Haruka Funakubo, vice-championne du monde.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Priscilla Gneto n'a pas été sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Paris, mais elle a démontré, hier, qu'il fallait encore compter avec elle.

La médaillée de bronze aux JO de 2012 (- 52 kg) a remporté hier, vendredi 1er mars, le grand chelem ouzbek, à Tachkent, en - 57 kg. 

Une victoire face à la Japonaise Funakubo, vice-championne du monde.

Astride Gneto battue en quart de finale

La judokate de Porto-Vecchio était arrivée à Tachkent passablement irritée par sa non-sélection au JO, et les incertitudes qui pèsent encore sur les sélections pour les championnats du monde et d'Europe. Mais elle a puisé dans cette frustration l'énergie nécessaire pour décrocher l'or, malgré une finale compliquée, et très disputée.

Astride Gneto, qui participait également au Chelem, a été battue en repêchage par Fujushiro, après avoir perdu en quart de finale face à Khorloodoi Bishrelt.