Quel avenir pour l'hôpital de Castelluccio ?

Un jeune homme suivi à Castelluccio pour troubles psychiatriques s'est enfui de l'hôpital vendredi 29 juillet dans la matinée. / © FTViaStella
Un jeune homme suivi à Castelluccio pour troubles psychiatriques s'est enfui de l'hôpital vendredi 29 juillet dans la matinée. / © FTViaStella

Le centre hospitalier de Castelluccio est installé sur les hauteurs d'Ajaccio. Cet hôpital est spécialisé autour de deux activités, la psychiatrie et la cancérologie. Dépeint comme le "parent pauvre" du système sanitaire ajaccien, l'établissement est en cours de modernisation.

Par Grégoire Bézie

Le centre hospitalier départemental de Castelluccio a ouvert ses portes en 1974 dans le quartier du Loretto, à quatre kilomètres du centre d'Ajaccio.

L'établissement a longtemps souffert d'une mauvaise image, associée à l'une de ses principales activités, la prise en charge de patient atteints de troubles psychiques. 

90% des patients sont admis en hospitalisation libre. Ils sont hébergés dans les différents pavillons qui composent une sorte de hameau sur 54 hectares. 

Pour améliorer les performances de ses soins, l'hôpital va accueillir prochainement deux accélérateurs à particules, des machines ultra-modernes qui vont permettre des radiothérapies plus ciblées. 

Coût global des travaux, 11 millions d'euros, un investissement important pour l'hôpital dont le  budget de fonctionnement est proche des 53 millions d'euros par an. 
DMCloud:121209
Quel avenir pour l'hôpital de Castelluccio ?
François, patient; Ange-Marie Canessa, responsable sociothérapie au sein de "l'Ascosu"; Albert Gabrielli, assistant au Chef de pôle Psychiatrie; Docteur Isabelle Acquaviva, psychiatre - responsable de l'unité de thérapie familiale; Docteur Jérôme Grassi, responsable de l'unité de préparation des anticancéreux; Docteur Céline Lantieri, chef du pôle de Cancérologie; Gilbert Chodorge, directeur de l'Hôpital de Castelluccio

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus