Tempête Ciaran : "Entre les filets et les bateaux, j'en ai pour 60 000 euros de pertes", déplore un pêcheur à Porto

L'Ouest Corse a particulièrement souffert du passage de la tempête Ciaran. À Porto, un pont a été emporté, des établissements de bord de mer ont été détruits et nombre de bateaux ont coulé ou se sont échoués sur les côtes. Les pêcheurs sont particulièrement inquiets.

Des bateaux qui ont coulé, des glissements de terrain qui ont ramené de la boue sur les pontons ou encore des filets de pêche complètement détruits.

C'est le triste constat que dressent, depuis vendredi soir, les pêcheurs de Porto.

En cause, la crue historique de 5,40 mètres enregistrée dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 novembre après le passage de la tempête Ciaran sur l'île.

"Tout est à jeter"

Christophe Paoli, pêcheur dans la commune depuis trois ans, constate d’importants dégâts sur son matériel.

“Tout est à jeter, tout est déchiré, déplore-t-il en montrant ses filets abîmés. Il y a du bois dedans, de la ferraille au milieu. Le bateau aussi est à jeter. Entre les filets et les bateaux, j'en ai pour 60 000 euros de pertes.”

"Une catastrophe pareille, je n'ai jamais vu ça"

Joseph Rossi, ancien pêcheur

En 60 ans, Joseph Rossi, ancien pêcheur, n'avait jamais connu un phénomène d’une telle ampleur. Lui aussi a perdu sa barque dans les intempéries.

"Une catastrophe pareille, je n'ai jamais vu ça. Ça m'est arrivé de voir ma barque ramenée jusqu’à terre, mais une crue qui occasionne des dégâts comme ça, jamais. Mais je crois que personne n'avait jamais vu ça.”

Indemnisation

Les cinq pêcheurs de Porto devraient obtenir une aide de la prud'homie de Corse. Selon l'un d'entre eux, leurs agents ne se sont pas encore rendus sur les lieux.

Le site étant classé, certains professionnels redoutent que les travaux ne prennent plus de temps qu'ailleurs.

Outre les pêcheurs, d'autres professionnels ont été touchés par la tempête Ciaran, comme les restaurateurs ou encore les organisateurs de promenades en mer. Il faudra donc du temps avant de connaître précisément l'ampleur des dégâts.

Retrouvez le reportage de Lisa Gamonet et Matthias Landry :

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Après la tempête Ciaran, l'inquiétude des pêcheurs à Porto ©L. Gamonet - M. Landry / FTV

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité