VIDEO. La tempête Ciaran cause de nombreux dégâts en Corse-du-Sud et dans le centre de l'île

Évacuation de personnes, routes bloquées, inondations, coupures d'électricité... La tempête Ciaran a fortement touché la Corse. Mais depuis le milieu de la nuit, la ligne orageuse s'éloigne, et la situation se calme.

Les fortes précipitations ont demandé de nombreuses interventions des secours durant une grande partie de la nuit, à travers tout le département.

Des rafales de vent ont été enregistrées à 130 km/h à Sari d'Orcino et Bocognano, 110 km/h à la Parata.

Secours aux personnes

Plusieurs personnes ont dû être mises en sécurité, en raison des inondations. À Sagone, le camping, en grande partie sous les eaux, a été vidé de plus de deux cents vacanciers, et de ses employés.

À Porto, le camping municipal, des voitures, et des bateaux ont été emportés par une crue historique du fleuve, monté jusqu'à 5,4 mètres de hauteur. Dans cette commune comme à Serriera, c'est une dizaine de personnes qui ont été évacuées.

Les intempéries ont également eu des conséquences sur les lignes électriques. Plus de 2.300 personnes ont été privées d'électricité cette nuit, et les conditions météorologiques ont compliqué l'intervention d'EDF.

Plusieurs axes fermés

Plusieurs axes routiers ont également été fermés : le pont de Zitipoli a été submergé, entraînant la coupure de la RD27. Le pont de Cuttoli est impraticable, tout comme le pont de Punta Calonica, entre Piana et Porto, en raison d'un éboulement.

Le Porto a été confronté à une crue "historique", avec 5,40 mètres mesurés à 20 heures. "La hauteur d'eau la plus élevée enregistrée jusqu'alors était de 4,60 mètres en 2000", d'après les autorités.

Reportage à Porto :

durée de la vidéo : 00h02mn43s
C.Ferrer ; S.Lapera ; N.Sanchez ©France Télévisions

Pour autant, selon la préfecture de Corse-du-Sud, "la ligne orageuse s'évacue plus rapidement que prévu, laissant envisager une amélioration de la situation".

La vigilance orange a été levée à 16h, ce vendredi. Une alerte jaune, le niveau inférieur de surveillance, est désormais en place pour les phénomènes "vent", "orages", "pluie-inondation" et "vagues-submersion". Elle est prévue pour se prolonger jusqu'à minuit, à l'exception du paramètres "vagues-submersion", pour lequel la vigilance restera en place toute la journée du samedi.

Pont de Tragone emporté par la crue

En Haute-Corse, les inquiétudes ont en grande partie été écartées aux environs de minuit, lorsque le département est repassé en vigilance jaune "pluie, inondations et orages".

Le vent a soufflé fortement, durant toute la nuit, et que les rafales sont toujours présentes ce matin. Le centre de l'île a pour sa part subi d'importantes chutes de pluie. Mais le risque de débordement du barrage de Calacuccia, initialement redouté par les 23 communes alentour, qui auraient pu en subir les conséquences, n'est plus à l'ordre du jour.

Les cours d'eau qui menaçaient de sortir de leur lit ont amorcé leur décrue. Dans la Restonica, le pont de Tragone, le long de la RD 623, a été emporté par la crue.

Une autre route a été fermée, la RD 618 qui mène à Corscia, en raison d'un éboulement.  Elle est désormais de nouveau praticable.

La vigilance orange concernant les vents a pris fin à 16 heures. Une vigilance jaune pour les phénomènes "vent", "orages", "pluie-inondation" et "vagues-submersion" est désormais en place et devrait se prolonger jusqu'à minuit.

230 clients toujours privés d'électricité 

A 18h, ce vendredi, seuls 230 clients restent encore coupés d'accès à l'électricité - contre 4400 clients affectés à 8h -, principalement en Haute-Corse. 

Le bilan de la tempête Ciaran en Corse :

durée de la vidéo : 00h02mn38s
M.Graziani ; S.poli ; M.Landry ; H.Eck ; B.Pasbecq ©France Télévisions

"L'ensemble de la clientèle sera réalimenté en milieu de soirée (sous réserve de nouvelles pannes)", indique le service de communication d'EDF, qui précise que toutes les équipes et prestataires "sont à pied d'oeuvre pour terminer les derniers dépannages", et rappelle de ne pas s'approcher des cables tombés à terre, mais plutôt contacter le centre de dépannage.