Corse : la saison 2019 marquée par une baisse de 7 % de la fréquentation touristique

Après plusieurs années de hausse régulière, les professionnels de l'hébergement touristique enregistrent un net recul cette année. / © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA
Après plusieurs années de hausse régulière, les professionnels de l'hébergement touristique enregistrent un net recul cette année. / © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA

Après plusieurs années de hausse régulière, les professionnels de l'hébergement touristique enregistrent un net recul cette année. Moins 7 % par rapport à l'an dernier selon l’Insee. Les résidences hôtelières et les campings sont principalement touchés. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Coup d’arrêt de la progression de la fréquentation des hébergements marchands professionnels cette année. Pourtant, depuis quatre ans, les statistiques étaient en augmentation constante. 

Ainsi, la saison 2019 a enregistré une baisse de 7 % par rapport à 2018 et ses chiffres record. 
 
Reportage : 
Corse : la saison 2019 marquée par une baisse de 7 % de la fréquentation touristique
Intervenants - Bruno Arantes, Directeur d'Hôtel et de Résidence d'Appartements à Ajaccio ; Aude Genovese - Bolleyn, Responsable du Service Statistiques à l'INSEE Corse ; Stéphane Luquet, Responsable de la Division Enquêtes à L'INSEE Corse Equipe - WOLINSKY Sylvie ; AGOSTINI Stéphane ; LOIGEROT Sylvie ; COSTA Hervé ; BURESI Véronique.


La tendance a été ressentie dans toutes les structures, hôtels comme résidences d’appartements. « À Ajaccio, on n’a pas su se renouveler au niveau tarifaire et surtout prendre en compte l’augmentation de la fréquentation touristique dans le bassin méditerranéen. Et le tourisme, ce n’est pas que la Corse », estime Bruno Arantes, directeur d'Hôtel et de résidences d'appartements à Ajaccio.
 

Forte diminution des touristes étrangers


L'enquête réalisée par l'Insee, en partenariat avec l'agence du tourisme de la Corse, révèle que les vacanciers ont délaissé le littoral méditerranéen, pour la France métropolitaine, moins loin, où le nombre de nuitées a progressé sur la même période de 2, 2 %. « Dans le nord-ouest de la France, les conditions météorologiques ont été très fortes et la fréquentation touristique y a été importante. Les touristes sont moins venus et ils ont aussi diminué leur durée moyenne de séjour. La fréquentation des étrangers a aussi fortement diminué. Nous sommes à -8 % pour les étrangers et -6 % pour les Français », explique Aude Genovese – Bolleyn, responsable du service statistiques à l'Insee Corse.

Autre constat, certains types d'hébergements sont particulièrement à la peine. « Les résidences hôtelières enregistrent la baisse la plus importante de leur fréquentation. Les campings sont les deuxièmes types d’hébergement avec la baisse de fréquentation la plus importante. Les hôtels ont baissé eux aussi, mais ont plus résisté, car ils n’ont pas la même clientèle », précise Stéphane Luquet, responsable de la division enquêtes à L'Insee Corse.


►​​​​​​​Entretien : Aude Genovese, responsable du service statistiques Insee Corse
Entretien avec Aude Genovese, responsable service statistiques Insee Corse
Equipe - France 3 Corse ViaStella
 

-10 % de fréquentation en Balagne


Selon les chiffres de l’Insee, la Balagne est la région insulaire qui affiche la plus forte baisse de fréquentation avec – 10 %

Carine Loverini est la gérante du camping de la plage à Algaghjola. Elle concède un mois d’août morose et les chiffres affichés ne la surprennent pas. « À mon sens, il y a toujours un problème de transport et pour les campings encore plus, en sachant qu’à Île-Rousse, on nous a enlevé énormément de rotations de bateaux. Quand vous savez que la clientèle de camping est essentiellement composée de gens de passage, la personne qui arrive à Bastia ne va pas forcément arriver chez nous. Les séjours se raccourcissent, les gens veulent voir un maximum de pays en un temps record. Et là où on avait des séjours d’un mois, maintenant, on a plus des séjours de 15 jours », déplore-t-elle. 

Pour les professionnels du secteur, d’autres raisons sont à avancer pour expliquer cette baisse : une offre trop peu diversifiée, la destination serait aussi mal vendue notamment à l’étranger

Reportage : 
Corse : net recul de la fréquentation touristique en 2019
Intervenants - Carine Loverini, Gérante du camping de la plage à Algaghjola ; Jean-Baptiste Ceccaldi, Patron de la Signoria, Pdt de l'Office du tourisme Calvi-Balagne Equipe - Pierre Nicolas ; Daniel Bansard ; Christophe Gineste.
 

Pas de chiffres Airbnb  


Ils sont nombreux à regretter la non-divulgation, par l’Insee, de l’évolution des locations saisonnières non-professionnelles. « Il serait intéressant de savoir, notant que nous, professionnels, nous subissons des baisses, si sur la plateforme Airbnb accuse la même baisse ou si, au contraire, les chiffres sont plutôt bons ou en hausse », indique Jean-Baptiste Ceccaldi, patron de la Signoria, président de l'office du tourisme Calvi-Balagne. 

La question est lancée pour la prochaine enquête de l’Insee, car ce point obsède les professionnels du tourisme. Ces informations seront complétées par d'autres études réalisées en fin d'année et en janvier.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus