• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse - “Le taux de résidences secondaires doit être régulé”

30/05/2018 - L'examen du projet de loi Elan a débuté mercredi devant les députés, à l'Assemblée Nationale. / © PHILIPPE LOPEZ / AFP
30/05/2018 - L'examen du projet de loi Elan a débuté mercredi devant les députés, à l'Assemblée Nationale. / © PHILIPPE LOPEZ / AFP

Dans la cadre du début de l'examen à l'Assemblée Nationale du projet de loi sur le logement dit Elan (évolution du logement et aménagement numérique), le député nationaliste Jean-Félix Acquaviva a demandé que le taux de résidences secondaires en Corse soit régulé. 

Par GB avec AFP / France 3 Corse ViaStella

Les députés ont entamé mercredi en séance publique l'examen marathon du projet de loi sur le logement (Elan), avec plus de 3.000 amendements déposés d'ici au vote en première lecture, le 12 juin prochain.

Jeudi le député nationaliste corse, Jean-Félix Acquaviva a défendu la mise en place d'un taux "régulé" pour les résidences secondaires en Corse. "Nous refusons d’être réduits à un simple refuge pour personnes fortunées et stars en quête d’authenticité ! Notre choix de société est tout autre", a-t-il indiqué.

Le député a dénoncé "une rupture d'égalité d'accès aux logements", soulignant que la Corse compte près de "40% de résidences secondaires", tandis que "20% de la population vit sous le seuil de pauvreté".


"La forte attractivité et saisonnalité touristique de la Corse créent de l'inégalité devant l'accès au logement des populations qui veulent y vivre à l'année", a ajouté Jean-Félix Acquaviva au nom des trois députés nationalistes corses.

Pour le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, cette loi vise à redonner "des marges de manœuvre" aux acteurs de "terrain" en "simplifiant" l'acte de construire pour le "premier poste de dépense des ménages".

Recours contre les permis de construire plus encadrés, transformation de bureaux en logements plus rentable via un "bonus", cession de foncier par l'État facilitée figurent dans les changements.

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus