Corse-du-Sud : le bateau d'une ONG espagnole au mouillage à Capo di Muro

Depuis cette nuit, le bateau de l'organisation non gouvernementale Proactiva Open Arms a jeté l'ancre au sud du golfe d'Ajaccio. Après vérification des services de l'État, il a fait escale dans les eaux insulaires en raison des conditions météorologiques.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le bateau de l'organisation non gouvernementale Proactiva Open Arms a jeté l'ancre à Capo di Muro, à l'extrémité sud du golfe d'Ajaccio. L'ONG espagnole à laquelle il appartient a pour mission de porter secours aux réfugiés en Méditerranée.

Si le navire, nommé Open Arms, mouille dans les eaux insulaires, cela est dû aux mauvaises conditions météorologiques.

"Hier, le capitaine a demandé l'autorisation d'escale pour raisons météo, indique la préfecture de Corse, chargée des vérifications d'usage. Comme nous le faisons avec tous les bateaux, il doit fournir des documents sur l'équipage ainsi que les pass sanitaires. Étant donné qu'ils n'ont pas fourni suffisamment de pièces justificatives, ils ont juste l'autorisation de mouillage."

Par conséquent, l’équipage n’a pas la possibilité d'accoster, même pour un avitaillement.

À l’origine de plusieurs sauvetages de migrants en mer, notamment à Lampedusa, l’Open Arms effectue de nombreuses maraudes en Méditerranée. Il avait d'ailleurs quitté le port espagnol de Castellón de la Plana le 6 octobre.

Vu les circonstances dans lesquelles il a jeté l’ancre à Capo di Muro, les services de l’État n’ont pas effectué de vérifications à bord. "Pour l'instant, elles ne se justifient pas", indiquent-ils. 

Selon l'ONG, il n'y aurait pas de migrants à bord de l'Open Arms.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société migrants immigration