Covid-19 : la Corse, grande perdante de la crise économique en 2020 selon une étude

D'après le baromètre de l'économie 2020, réalisé par l'Ordre des experts-comptables, les TPME et PME corses ont été les plus touchées en France, en 2020.

Illustration. Les TPME et PME corses ont enregistré une chute d'activité cumulée de -14,1 % en 2020.
Illustration. Les TPME et PME corses ont enregistré une chute d'activité cumulée de -14,1 % en 2020. © Bruno Levesque/MaxPPP

Pas de miracle pour la Corse. Avec une saison touristique sans précédent, les TPE et PME insulaires ont subi de plein fouet la crise économique liée au Covid-19.

D'après le baromètre 2020 de l'économie, réalisé par l'Ordre des experts-comptables, les entreprises de l'île ont enregistré de fortes baisses d'activité l'année dernière.

Le baromètre s'est basé sur le chiffre d'affaires cumulé (ICAC) pour dresser un bilan national de la baisse d'activité. En France, la Corse est la région la plus touchée avec une chute d'activité de -14,1 %. Vient ensuite l'Île-de-France avec -13,1 %.

"La crise sanitaire, le confinement et les mesures de restriction ont eu des impacts économiques importants pour les TPE-PME françaises. En effet, comme le révèle l'indice de chiffre d'affaires cumulé (ICAC), l'activité, tous secteurs confondus, a reculé de 8,4 % en 2020 par rapport à l'année 2019", indique le rapport.

L'analyse de l'évolution annuelle de l'activité des TPE-PME par région en 2020
L'analyse de l'évolution annuelle de l'activité des TPE-PME par région en 2020 © Ordre des experts-comptables

Des secteurs plus touchés que d'autres

Sans surprise, les secteurs liés au tourisme ont davantage été touchés par la crise économique. Selon l'étude, l'hôtellerie a enregistré au niveau national une baisse cumulée de chiffre d'affaires de -44,4 % en 2020 par rapport à 2019. Les hôtels ont notamment vu leur activité chuter de plus de 75 % lors du 2e trimestre.

Autre secteur lié au tourisme : la restauration traditionnelle, qui a connu une baisse de -38,7 %. Seul le secteur de la construction est parvenu à s'en sortir, avec une baisse de -4,7 % : "Les entreprises ont même réussi à relever la tête lors du dernier trimestre, avec une progression de 3,2 % par rapport à la même période de l'année précédente", précise l'étude.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société tourisme