Covid-19 : trop peu de réservations, Air Corsica ajuste son plan de vol

Face à des contaminations au Covid-19 nombreuses et une demande en baisse, Air Corsica ajuste son plan de vol. De la mi-janvier à début février, la compagnie aérienne réduit ses rotations depuis les aéroports de Bastia et d'Ajaccio.

Offre réduite faute de réservations suffisantes et de cas Covid toujours plus nombreux : à partir de la mi-janvier et jusqu'à début février, la compagnie aérienne Air Corsica réduit son plan de vol, à raison d'une rotation en moins chaque jour de semaine. Au total, ce sont 8% des vols reliant les aéroports de Bastia et d'Ajaccio à Paris, Marseille et Nice qui sont supprimés. 

Des changements directement liés à une demande en baisse, indique Luc Bereni, président du directoire d'Air Corsica. "Ce sont surtout les lignes de Paris qui voient leur trafic baisser, parce que le trafic professionnel, qui est important l'hiver, est en baisse. Beaucoup de réunions se font à distance, et donc ça justifie moins de déplacements, tout au moins dans les semaines qui viennent. Ce sont des ajustements de capacité, je dirais des ajustements de bon sens, pour éviter sur les lignes où il y a plusieurs vols dans la même journée, de ne pas faire deux vols de suite alors que malheureusement la demande ne le justifie pas."

Reprise prévue à la mi-février

Des réductions de trafic qui n'impacteront pas le montant de la compensation financière de continuité territoriale - décision de la compagnie en accord avec l'office des transports -, et qui restent limitées, comparativement aux deux hivers précédents, aux temps forts de la crise Covid.

Les liaisons hors service public, pour Lyon et Toulouse, ne sont pas impactées par ces changements. Le programme hivernal des aéroports de Figari et Calvi est également maintenu à l'identique. Sauf nouvelle dégradation de la situation sanitaire, le trafic devrait reprendre normalement dès les vacances scolaires de février.