Covid : 2000 masques inclusifs distribués par l'ARS en Corse

Ce vendredi matin à Ajaccio, l'ARS a distribué 2000 masques inclusifs destinés aux personnes dont la pathologie nécessite de voir les lèvres de son interlocuteur. 

Avec ce masque, la bouche de la personne est visible.
Avec ce masque, la bouche de la personne est visible. © Yann BENARD / FR3 ViaStella
Il se présente un peu comme une visière en plastique transparent au niveau de la bouche. 2.000 nouveaux masques dits "inclusifs" ont été distribués ce vendredi 30 septembre par l'ARS à Ajaccio. 

"C'est très important en terme de communication. On a une population, de part différentes pathologies, des personnes en situation de handicap, qui sont en forte demande de communication", a expliqué Joseph Magnavacca, directeur de la santé publique et du médico-social à l'ARS Corse.

Retrouvez notre live ici "C'est important d'obtenir ce type de masques pour permettre aux professionnels de continuer les prises en charge, et à des professionnels comme les orthophonistes, de pouvoir poursuivre leurs activités, très importantes pour certains types de personnes"

Population concernée

Pour le moment, les bénéficiaires des 2.000 masques sont : Espoir autisme Corse, l'ADAPEI de Corse du Sud, l'ARSEA, "plus grosse association de prise en charge de personnes en situation de handicap de Corse-du-Sud", l'APF (association des paralysés de France).

Le coût d'un masque inclusif est de 8 euros.
Le coût d'un masque inclusif est de 8 euros. © Yann BENARD / FTV

Maguy Coti, représentante de l'association Pôle Surdité de Corse, accueille avec soulagement cette distribution : "On nous a offert 50 masques inclusifs pour permettre aux personnes sourdes et malentendantes d'avoir une communication plus facile".

Elle estime qu'il faut encore étendre l'utilisation de ces masques. "Sourds et non sourds ont besoin de ces masques. Surtout je pense à tous ces enfants sourds qui sont scolarisés et aux professeurs qui n'ont pas encore ces masques transparents"

L'ARS a pu distribuer 2.000 masques mais assure vouloir en commander encore. 

"On a une action particulière en faveur du secteur du handicap mais on va aussi essayer d'en distribuer au secteur des personnes âgées notamment des Ehpad", a affirmé Joseph Magnavacca.

Un prix plus élevé que les masques traditionnels

Un masque inclusif coûte 8 euros. "On n'a pas de difficultés pour l'approvisionnement", a précisé Joseph Magnavacca.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société