Covid en Corse : le virus circule toujours beaucoup, mais les patients en réanimation sont moins nombreux

Publié le Mis à jour le

Les taux de positivité et d'incidence ont augmenté lors de la dernière semaine. Et toutes les classes d'âge sont concernées. Mais les admissions en réanimation sont moins nombreuses. Pour autant, sept personnes sont encore mortes en Corse à cause de l'épidémie.

Le recul de la mi-janvier n'était qu'une pause. C'est du moins ce que semblent indiquer les chiffres des deux dernières semaines. Alors que le taux de dépistage continue de reculer par rapport au pic de la fin d'année dernière, les taux d'incidence (+17 %) et de positivité (+ 4,8 %) sont toujours orientés à la hausse. 

Des statistiques qui, selon l'ARS, "témoignent d'une circulation virale toujours très importante sur l'île". 

La tendance qui se dégage sur l'île semble la même que sur le continent, même si l'île déplore cette semaine encore sept décès liés à la pandémie : un taux de contamination très élevé, mais une dangerosité moins importante. 

Réanimations en baisse

Le taux d'hospitalisation continue de progresser, avec 120 patients cette semaine (contre 87), âgés en moyenne de 77 ans. 
En revanche, les hospitalisations en soins critiques poursuivent leur recul : 13 patients (contre 14), avec une moyenne d'âge de 63,5 ans. 

Comme chaque semaine, l'Agence Régionale de Santé prend soin de préciser que "82 % des patients hospitalisés en réanimation/ soins intensifs/ soins critiques ne sont pas vaccinés ou n'ont pas reçu la dose de rappel"

Enfin, en ce qui concerne le vaccin, 75 % des insulaires de plus de 12 ans ont reçu une primo-vaccination complète et 48,9 % ont reçu une dose de rappel.