COVID19 : le couvre-feu de 18 heures s'appliquera désormais en Corse

L'information circulait déjà depuis plusieurs jours. C'est désormais confirmé. Le couvre-feu à 18 heures est désormais étendu à l'ensemble de la France à partir du 16 janvier. La Corse devra donc, une nouvelle fois, ajuster son quotidien au COVID19...

Jean Castex en conférence de presse
Jean Castex en conférence de presse © DR

Pour l'immense majorité des Françaises et des Français, c'est avant tout un soulagement. Alors que les tensions sont accrues par les nouveaux variants du COVID19 découverts ses dernières semaines, le pays craignait un retour au confinement total, comme au printemps dernier.

Les rues de Bastia et de toute la Corse se videront deux heures plus tôt à partir de samedi 16 janvier et pour au moins 15 jours.
Les rues de Bastia et de toute la Corse se videront deux heures plus tôt à partir de samedi 16 janvier et pour au moins 15 jours. © Sébastien Bonifay

Au final, c'est donc l'autre option qui courait depuis plusieurs jours dans les médias qui a été choisie par le gouvernement.

Jean Castex l'a annoncé, après les satisfectis d'usage sur les mesures prises par le gouvernement : ce sera le couvre-feu à 18 heures pour l'ensemble du pays. Elle sera mise en place samedi 16 janvier, pour au moins deux semaines. 

Une mesure qui était déjà appliquée dans 25 départements, et qui avait les faveurs du ministre de la Santé. 

La situation reste préoccupante.

Jean Castex


Olivier Veran affirmait, jeudi dernier, que "dans tous les départements qui ont adapté cette mesure, avec dix jours de recul, on a une augmentation du taux d'incidence de 16%, quand les autres ont une augmentation de 43%".

Un confinement uniquement imposé le week-end, un temps envisagé, n'a pas été évoqué. 

Les autres mesures

Les tests covid sont imposés pour tout passager arrivant d'un pays extérieur à l'Union européenne
Les tests covid sont imposés pour tout passager arrivant d'un pays extérieur à l'Union européenne © France Télévisions

Un délai d'un an de plus pour rembourser les prêts garantis par l'Etat

Des ajustements ont été annoncés par le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, dans le domaine des aides aux professionnels. Ainsi, les entreprises qui ont contracté un prêt garanti par l'Etat pourront différer son remboursement pour un an supplémentaire.
​​

Le prêt garanti par l'état (PGE).
Le prêt garanti par l'état (PGE). © Yannick Le Teurnier FTV

Le point sur les variants

Deux variants ont été identifiés en France :

 

La conférence de presse est toujours en cours, d'autres annonces sont à attendre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société