Cet article date de plus de 5 ans

Déchets : les porteurs du projet de centre de traitement de Ghjuncaghju se défendent

L'association Tavignanu Vivu tiendra jeudi une conférence sur le pôle de traitement des déchets prévu à Ghjuncaghju, durant laquelle seront présentées les conclusions de l'ingénieur géologue Paul Royal sur le choix du site, qu'il estime dangereux. Ceux qui défendent ce projet contre-attaquent.
© France 3 Corse
Selon les porteurs de projet du pôle environnemental de Ghjuncaghju, il ne s'agit pas de nier l'importance du tri et du recyclage, privilégié par tous aujourd'hui, mais de créer un nouveau centre pour le traitement des déchets résiduels.

Après les accusations de riverains et d'élus, ils estiment injuste que l'on parle de décharge alors qu'il s'agit, selon eux, de contrôler chaque année le traitement de 70 000 tonnes de déchets dits 'ultimes", soit ceux qui ne sont pas triés ou recyclés.

Après des rapports scientifiques parfois contradictoires sur le choix du site, que certains disent soumis aux glissements de terrain, les porteurs de projet pensent pouvoir obtenir le feu vert de l'Etat.

Les investisseurs privés invitent des associations écologistes à s'associer au projet et vérifier que le site environnemental tient ses promesses. 
durée de la vidéo: 01 min 51
Environnement : les porteurs du projet du centre de traitement de déchets de Ghjuncaghju se défendent

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société