La deuxième phase du déconfinement : ce qu'on en attend

A 17 heures, Edouard Philippe va détailler les prochaines étapes de la levée du confinement, qui devrait débuter le 2 juin prochain. Vacances d'été, restaurateurs, hôteliers, salles de spectacles, limite des 100 kms... Les attentes sont nombreuses. 

Les panneaux "Ouvert" feront-ils leur réapparition sur les devantures des restaurants, des cafés, et des lieux de divertissement ?
Les panneaux "Ouvert" feront-ils leur réapparition sur les devantures des restaurants, des cafés, et des lieux de divertissement ? © PxHere
Le déconfinement se fera par étapes. 
Et sera conditionné par l'évolution de la pandémie de Covid-19. 

En clair, les courbes des malades, des décès, et des hospitalisations en réanimation pèseront sur toutes les décisions dans le domaine. 
Le gouvernement l'a martelé. 

Mais depuis 11 mai dernier, et la fin du confinement, les signaux semblent au vert. 
 
La courbe des hospitalisations en réanimation, rendue publique par Santé Publique France, témoignent d'un recul de l'épidémie depuis un peu plus d'un mois
La courbe des hospitalisations en réanimation, rendue publique par Santé Publique France, témoignent d'un recul de l'épidémie depuis un peu plus d'un mois © Santé Publique France

Et le pays attend beaucoup de l'intervention d'Edouard Philippe, demain, à l'issue du Conseil de Défense. 
Il espère un nouvel assouplissement des mesures sanitaires. 

Nous nous sommes penchés sur celles qui pourraient concerner la Corse, classée vert. 
 L'un des sujets les plus attendus, c'est la réouverture des restaurants et des cafés, fermés depuis le 14 mars dernier. 
L'annonce de cette fermeture, en samedi soir, la veille du premier tour des municipales, avait cueilli la profession à froid. 

Et depuis, elle guette désespérément le moment où elle pourra de nouveau lever le rideau. 
Et sont près à de nombreuses concessions, comme celle de l'occupation des tables à 50 %. 
 
Les cafés et les bars attendent avec impatience que les terrasses soient de nouveau pleines
Les cafés et les bars attendent avec impatience que les terrasses soient de nouveau pleines © AltoPress / Maxppp

La plupart des professionnels du secteur ont commencé à remettre leurs établissement en bon état de marche, certains ont redonné un coup de peinture, ou rafraichit les terrasses. 
Pour eux, c'est acquis, l'ouverture sera pour le 2 juin. 
"Franchement, si ce n'est pas le cas, c'est vraiment que le gouvernement nous en veut ! Tout a réouvert, on va de nouveau voté, on fait retourner les gosses à l'école, et nous on devrait rester fermés ?" confie Cyril, patron de restaurant sur le Marché de Bastia. Certes, elle vous empêche d'aller rendre visite à votre grand-mère, mais elle a des conséquences bien plus globabes... Une grande partie de la saison tourististique sera fonction du maintien de cette limitation. Difficile de se rendre en Corse, sur la Côte d'Azur ou en Bretagne pour changer d'horizon, si rien ne change. 
Là aussi, il y a un espoir que cela évolue dans les prochains jours. 
Le secrétaire d'Etat chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a laissé entendre que le gouvernement envisageait un élargissement significatir du périmètre autorisé. 
 
Après le 2 juin, peut-être pourra-t-on aller, de nouveau, d'Ajaccio à Bastia
Après le 2 juin, peut-être pourra-t-on aller, de nouveau, d'Ajaccio à Bastia © Capture d'écran Freemaptools
 

 

Depuis le 11 mai, plus besoin d'attestation pour sortir de chez soi, mais le nombre d'occupations qui sont autorisées, hormis le shopping et le travail, n'est pas vraiment très important. 
Là aussi, ça pourrait changer. 
 
Plages ouvertes, fermées, dynamiques, statiques... Toutes ces distinctions seront, peut-être, de l'histoire ancienne à partir du 2 juin prochain
Plages ouvertes, fermées, dynamiques, statiques... Toutes ces distinctions seront, peut-être, de l'histoire ancienne à partir du 2 juin prochain © Christian Giugliano / FTV
 
  1. Les plages. Jusque-là, leur accès était soumis aux autorités locales d'en décider. Elles pourraient toutes être ouvertes à partir du 2 juin. 
  2. Le camping pourrait également être autorisé à partir de la même date. 
  3. Les parcs d'attraction pourraient également rouvrir leurs portes le 2 juin.
  4. Cinémas, salles de concert, théâtres. C'est plus flou. Tout devait rester fermé jusqu'au premier juin. Au moins. Reste à savoir ce qu'a décidé le gouvernement. C'est d'autant plus compliqué qu'il faut tenir des compte de la jauge des salles, et de la nécessité d'ouvrir tous les cinémas de France en même temps, pour permettre la distribution nationale des films. Qu'ils soient en zone verte ou rouge...
  5. Salles de sport et piscines. Dans le domaine, l'espoir est de mise, en revanche. Elles pourraient être autorisées à rouvrir. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter