Coronavirus en Corse : le direct du dimanche 5 avril

Depuis le début de l'épidémie, 344 personnes ont été testées positives au Covid-19 en Corse. / © Fred HASLIN / Maxppp
Depuis le début de l'épidémie, 344 personnes ont été testées positives au Covid-19 en Corse. / © Fred HASLIN / Maxppp

344 personnes ont été testées positives au Covid-19 en Corse. 32 personnes sont décédées sur l’île depuis le début de l’épidémie. Aucun nouveau décès n'a été enregistré depuis vendredi.

Par P. Sauthier

► Pour retrouver le direct du samedi 4 avril : 
 

DIMANCHE 5 AVRIL

CORSE -17h45 : l'ARS publie son point quotidien sur l'état de l'épidémie de Covid-19 en Corse.

Depuis le début de l’épidémie et au 5 avril à 16 h, 344 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Corse.
·        77 cas positifs diagnostiqués au CH Bastia (en attente du retour des résultats) 

·        267 cas positifs diagnostiqués au CH Ajaccio (+2)


L'agence régionale de santé rappelle, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage en milieu hospitalier. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes les plus fragiles et des professionnels de santé pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète que partiellement la circulation du virus sur le territoire.

Nombre d’hospitalisation Covid-19  :
  • Au centre hospitalier de Bastia :14 patients hospitalisés Covid-19, 3 patients en réanimation ou soins intensifs
  • Au centre hospitalier d’Ajaccio : 55 patients hospitalisés, 23 patients en réanimation ou soins intensifs
28 personnes sont décédées à l'hôpital du Covid-19 depuis le début de l'épidémie et 4 en Ehpad. Aucun nouveau décès n'a été enregistré depuis vendredi.


Retour à domicile : 117 depuis le début de l’épidémie
 
Situation en EHPAD


Total des résidants testés positifs au Covid-19 : 13 (hors Ehpad rattachés aux CH d’Ajaccio et Bastia déjà comptabilisés dans les cas positifs diagnostiqués à l’hôpital) 

Nombre de décès en EHPAD : 4 depuis le 27 mars.
 
CORSE -17h30 : La crise sanitaire en cours tend à faire oublier la crise des déchets en Corse. Pour traiter les 10.000 balles de déchets stockées sur le site de Saint-Antoine, le maire d’Ajaccio Laurent Marcangeli écrit à Gilles Simeoni pour proposer qu’elles soient transférées en région PACA. Christian Estrosi, maire de Nice a, dit-il, donné son accord de principe. Reste à attendre la réponse de Renaud Muselier, président de la Région.

FRANCE - 15h00 : A Nancy, dans la région Grand-Est, l'ARS compte toujours supprimer près de 600 postes et 174 lits d'ici 2025, une fois la crise du Covid-19 passée. Les élus et l'hôpital interpellent le gouvernement pour le faire revenir sur cette décision.

ESPAGNE - 14h30 : L'Espagne a enregistré dimanche 674 morts dues au Covid-19 au cours des dernières vingt-quatre heures. Il s'agit du bilan le moins élevé depuis dix jours. Le nombre de morts quotidien est ainsi en baisse pour le troisième jour consécutif, selon les chiffres du ministère de la santé.

Les décès depuis le début de la pandémie se chiffrent à 12 418 dans le pays, qui compte le plus de morts au monde derrière l'Italie. Le nombre de cas confirmés de Covid-19 a, lui, progressé de 4,8 % à 130 759.

FRANCE - 11h30 : Le JDD publie ce dimanche une carte qui montre l’évolution des déplacements en France, le 26 mars, environ une semaine après l’annonce du confinement généralisé et le 2 avril.

Le taux de déplacement en voiture par rapport à une situation normale est étudié grâce à l’application Covimoov, qui calcule le respect du confinement sur la base de données issues de différentes applications pour smartphones.

Alors que ce taux de déplacement semble en augmentation sur l'ensemble du territoire métropolitain, la Haute-Corse est le seul département, avec Paris, à observer un taux de déplacement en voiture de moins de 21% par rapport à la normale, la Corse-du-Sud reste au vert avec un taux inférieur à 36%.

"On constate depuis lundi dernier un léger relâchement dans les zones touristiques, mais aussi des déplacements plus nombreux dans certaines zones qui s’expliquent probablement aussi par une reprise de l’activité économique", explique Antoine Couret, président de la société Geo4cast, qui a développé l’application Covimoov.

CORSE - 9 heures : Pour assister à la messe des rameaux sans se rendre à l'église, les fidèles ont envoyé leurs photos. Comme ici à l'église Notre-Dame de Lourdes à Bastia.

A Ajaccio, la messe est dématérialisée et retransmise en direct sur Facebook. Vous pourrez suivre la messe célébrée par Monseigneur Olivier de Germay en la cathédrale d’Ajaccio en direct sur notre page Facebook dès 10h.

FRANCE- 8 heures :
Samedi, dans son point quotidien le directeur général de la Santé a émis un avis sur le port généralisé du masque : "Nous apprenons chaque jour de ce nouveau virus. Peut-être qu’un jour nous proposerons à tout le monde de porter un masque mais on n'en est pas là. Tout ça se discute avec les experts, avec le conseil scientifique et avec les experts de virologie. Avec toutes les agences nationales" a-t-il déclaré. Depuis le début de l'épidémie, la France fait face à une pénurie de masques qui est peu à peu résorbée par des commandes massives.

Alors que l’Organisation mondiale de la santé veut limiter les masques aux soignants et aux malades, le gouvernement américain et l’Académie de médecine en France préconisent un recours plus large.

Concernant les masques "alternatifs" Jérôme Salomon estime : "Ça peut être un complément, mais ça ne doit surtout pas induire un sentiment de fausse sécurité."

FRANCE -8 heures : Comme d'autres pays, pour assurer le confinement, la France intensifie sa surveillance numérique et réfléchit à une application de pistage des téléphones portables.  Plusieurs associations s’inquiètent du partage des données entre opérateurs téléphoniques et gouvernement, ou du risque que les mesures exceptionnelles de surveillance numérique ne s'inscrivent dans le droit commun. Le Défenseur des droits Jacques Toubon réclame l'ouverture d'un "débat public sur les libertés".

L’interview de Martin Drago, juriste à la Quadrature du net, est à retrouver ici.

Ce qu'il fallait retenir de la journée de samedi


FRANCE -20h15 : Jérôme Salomon, directeur général de la santé, fait le point sur la situation en France :

-il y a eu 5 532 décès en milieu hospitalier depuis le 1er mars, soit 441 de plus en vingt-quatre heures ;
 
-2 028 décès sont survenus dans des Ehpad depuis le début de la crise ;
 
-Au total, 7 560 personnes sont mortes depuis le 1er mars ;
 
-28 143 personnes sont actuellement hospitalisées, soit 711 de plus qu'hier ; 
 
-6 838 personnes sont hospitalisées dans un état grave en réanimation, soit une hausse de 176 personnes en 24 heures. Le nombre de patients admis en réanimation augmente chaque jour, mais cette augmentation diminue chaque jour depuis le début de la semaine ;
 
En ce qui concerne les résultats des tests de recherche du virus par PCR,  désormais 68 605 cas confirmés, soit 4 267 cas de plus ;
 
15 438 personnes sont guéries.

CORSE -19h15 : A l'initiative du président du Conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni, des élus insulaires de tous bords s’associent au Président du conseil régional de l’ordre des médecins et à d’autres signataires pour demander au premier ministre que la Corse participe à un essai clinique pour l’utilisation du traitement à l'hydroxychloroquine.

CORSE -18h29 : Le conseil exécutif de Corse demande un renforcement des contrôles sur les passagers et les marchandises qui arrivent sur le territoire insulaire. Malgré des arrêtés limitant les transports de passagers, des "flux anormaux"  de passagers continuent d’être relevés, notamment au départ de Toulon, écrit-il dans un communiqué.

CORSE - 17 h 20 : L'agence régionale de santé annonce 342 cas confirmés de coronavirus en Corse (77 en Haute-Corse et 265 en Corse-du-Sud) et 32 décès (28 à l'hôpital et 4 en Ehpad). Durant ces dernières 24 heures, aucune mort liée à l'infection n'a été enregistrée. 

99 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection au Covid-19. Quatre patients sont en réanimation au centre hospitalier de Bastia, 23 personnes se trouvent dans le même service à l'hôpital d'Ajaccio.  

CORSE - 16h50 : Des centres ambulatoires d’accueil pour les patients présentant des symptômes de Covid-19 ont été mis en place dans toute la Corse.

Ils accueillent sur rendez-vous les patients qui présentent des symptômes de la maladie. Dans la plupart des cas, c’est votre médecin traitant qui vous orientera vers un de ces centres. Pour plus de précision, consultez ci-dessous les recommandations de l’Agence régionale de santé.
Pour obtenir les numéros, sur la carte cliquez sur l’icône du centre Covid19 le plus proche de chez vous.

CORSE - 15h30 : Le préfet de Corse interdit les locations saisonnières en Corse-du-Sud, "évitant ainsi le développement d’une offre contradictoire avec les mesures d’ordre public sanitaire prises par le Gouvernement pour protéger le consommateur. Le Préfet de Haute-Corse prendra la même interdiction", précise la préfecture dans un communiqué. 

Une interdiction valable, pour l'heure, jusqu'au 15 avril. 
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus