Territoriales 2021 en Corse : François Filoni présente son projet "Les nôtres avant les autres"

Samedi 22 mai à Ajaccio, le candidat du Rassemblement national François Filoni a exposé son programme "Les nôtres avant les autres". Il a notamment détaillé son opposition au recours aux travailleurs détachés.

François Filoni présente son projet "Les nôtres avant les autres"
François Filoni présente son projet "Les nôtres avant les autres" © FTV

Le premier tour des élections territoriales approche à grands pas en Corse. Samedi 22 mai, le candidat du Rassemblement national François Filoni a présenté à la presse son programme "Les nôtres avant les autres".

François Filoni a notamment éclairci son positionnement sur les terroristes islamistes : "Ce sont des gens qui ont décidé de mettre la charia (loi islamique, ndlr) au-dessus de nos lois. Et ça on ne peut pas l'accepter"

"On apporte tout notre soutien aux forces de l'ordre dans ce combat", ajoute-t-il. Retrouvez l'intégralité du reportage ici :

Création d'une zone franche

Au sujet des travailleurs détachés, le candidat soutenu par le Rassemblement national souhaite une "préférence à l'emploi".

"Les travailleurs détachés constituent une concurrence déloyale, selon Nathalie Antona, n°2 de la liste. Nous ce que nous voulons, c'est de l'équité. Nous avons ici des personnes qui pourraient travailler, faire le même travail, le problème c'est que les charges sont beaucoup plus élevées. Donc on essaye d'installer cette zone franche que nous souhaitons pour cinq ans".

Une solution "transitoire" pour "apporter une respiration aux chefs d'entreprise qui souhaitent embaucher et qui aujourd'hui ne le font pas parce qu'ils peuvent payer un salaire, mais qu'ils ne peuvent pas payer les charges qui vont avec"

Installation d'un incinérateur

Concernant les déchets, la liste "Les nôtres avant les autres" prévoit d'installer un incinérateur. L'ex-adjoint à l'environnement de la ville d'Ajaccio n'est pas pour le tri, le recyclage du plastique étant selon lui un échec. 

"Cet incinérateur fera aussi le biodéchet et la valorisation énergétique ce qui va permettre de passer d'un coût qui, si on continue avec l'enfouissement, de 380 euros à l'équivalent de 90 euros".

Une commune, proche des chemins de fer, aurait déjà donné son accord. Mais François Filoni préfère garder son nom secret pour l'instant.

Avant le premier scrutin le 20 juin, le candidat compte sur la venue du vice-président du RN, Jordan Bardella. S'ils passent le seuil du premier tour, la liste "Les nôtres avant les autres" ne s'associera avec aucun autre groupe. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales 2021 élections