Élections territoriales : le Front national a présenté sa liste et son programme

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella

À trois semaines du premier tour des élections territoriales, Charles Giacomi, tête de liste frontiste, a présenté ce samedi après-midi ses 62 colistiers et son programme. Son ambition : se renouveler à la faveur de cette nouvelle échéance politique.

Voilà, le nouveau visage du Front national (FN), avec en tête en liste : Charles Giacomi, maire de Pruno, propulsé sur le pont pour ces élections. Mais aussi des représentants de la société civile à côté d'anciennes figures du parti.

Côté programme, pas de changement radical, l'économie est au centre des débats. « C’est la définition de l’économie de la Corse que les gens attendent c’est des zones de relance pour les artisans, pour les commerçants.

Il faut passer de la politique des grands travaux à l’aide de l’artisanat, du commerce, du tourisme et de l’agricultur
e », estime Charles Giacomi , tête de liste "FN - Rassemblement pour une Corse républicaine" aux élections territoriales de décembre 2017.

9,09% des votes en 2015


Le Front national doit  se renouveler mais surtout, sauver ses quatre sièges à l'Assemblée de Corse. Des sièges obtenus lors des élections territoriales de 2015. Le FN avait alors obtenu 9,09 % des suffrages exprimés, soit 13 599 voix.

durée de la vidéo: 01 min 36
Élections territoriales : le Front national a présenté sa liste et son programme


Un retour à l'Assemblée des frontistes,  une première depuis 1988. Cette année, un homme manque à l'appel, Christophe Canioni, conseiller territorial frontiste en rupture avec le parti depuis janvier 2017.

Une seule question se pose aujourd'hui : le FN pourra-t-il, à nouveau, faire la démonstration d'une preuve par quatre dans un mois.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.