L'épave d'un bateau du 16ème siècle au large de la Parata

Depuis quatre ans, des archéologues étudient l'épave d'un navire venu de Gênes qui a coulé, il y a cinq siècles, au large de la presqu'île de la Parata. Une épave qui recèle de nombreux trésors, mais pas vraiment d'écus d'or dans les coffres. Des trésors d'un genre purement...scientifique.
des archéologues plongeurs, à la découverte d'une épave
des archéologues plongeurs, à la découverte d'une épave
C'est une épave datée de la toute fin du Moyen-Age. Elle intéresse particulièrement les scientifiques en raison de son architecture, qui est similaire à celle des navires qui voguaient sur l'océan atlantique. 
C'est l'une des deux seules épaves du genre référencées en méditerranée.

Une équipe d'archéologues travaille dessus depuis quatre ans.
La découverte est intéressante à plus d'un titre, et riche de promesses. 
Elle permet aux scientifiques de mieux comprendre les échanges de l'époque, en matière de navigation et de construction navale, entre l'océan atlantique et le bassin méditerranéen. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine méditerranée mer sorties et loisirs