Cet article date de plus de 4 ans

La fin des derniers sacs plastiques dans les commerces

Depuis le 1er janvier, les sacs plastique très fins, déjà bannis des caisses des commerces, le sont des rayons fruits et légumes. Seuls autorisés désormais, les sacs faits d'un mélange plastique-amidon, en papier, en tissu ou en plastique épais.
Anthony Renucci, directeur régional de supemlarchés; Jean-François Ciccoli, boucher; Alain Vinciguerra, directeur de magasin ©France 3 Corse ViaStella
C’est un des nombreux changements de la nouvelle année. Depuis le 1er janvier 2017, la loi interdit la distribution, la vente, et la mise à disposition des sacs plastiques non réutilisables dans les commerces.

Seuls sont désormais autorisés les sacs et cabas recyclables, ou les poches en papier.

Dès 2003, la Corse est devenue la première région de France à renoncer à l'usage du sac plastique dans la grande distribution. 

Depuis le 1er juillet 2016, les commerçants n’ont plus le droit de mettre  les sacs en matières plastiques à usage unique (c’est à dire de moins de 50µm) quelque-soit leur composition (biosourcé ou non) et leurs caractéristiques (compostables ou non).

L'application de cette mesure, prévue dans la loi sur la transition énergétique d'août 2015, était prévue au 1er janvier 2016 mais avait été repoussée par le gouvernement pour donner aux commerçants et aux industriels le temps de préparer la transition.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation société environnement économie