• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grève de la SNCM en Corse : La Corsica Ferries prend le relai

On le sait depuis plusieurs semaines, la SNCM sera en grève à partir du mardi 24 juin 6 heures. Des incertitudes demeurent pour tous ceux qui avaient déjà leur billet de bateau. Paul-Marie Bartoli a annoncé que la Corsica Ferries avait accepté d'affréter des navires supplémentaires. 

Par France 3 Corse ViaStella

Tous ceux et celles qui doivent prendre le bateau à compter du 24 juin, et même un peu avant, ont reçu un sms d'avertissement. Un numéro est mis à disposition pour trouver une solution, le 04 95 34 55 72. Il est saturé d'appels, souvent occupé. Sur le site internet de la compagnie, aucune information non plus. 

Néanmoins si vous parvenez à obtenir quelqu'un au bout d'environ 30 minutes, il vous sera conseillé " de reporter votre voyage" à lundi ou mercredi, tous les bateaux de la Méridionale étant complets mardi. 

Il arrive fréquemment, en cas de grève de la compagnie régionale, que la Corsica Ferries prévoie alors des voyages supplémentaires pour récupérer les infortunés passagers. Paul-Marie Bartoli, le président de l'Office des transports, a assuré avoir demandé des voyages de substitution à la compagnie de navigation maritime privée franco-italienne. 

"La Corsica mettra trois navires à notre disposition, en échange de rémunération cela va de soi... dans le cadre d'une convention temporaire entre l'Office des Transports et la compagnie" a expliqué Paul-Marie Bartoli, joint au téléphone par France 3 Corse ViaStella. 

"On ne peut pas laisser la Corse avec un service public 'amputé'", a-t-il ajouté, "il y aura donc trois rotations sur Ajaccio, trois sur Bastia, une rotation hebdomadaire sur L'Ile Rousse et une autre sur Porto-Vecchio". 

Interview de Paul-Marie Bartoli
Interview téléphonique de Paul-Marie Bartoli, président de l'Office des transports



A lire aussi

Sur le même sujet

ITW - Monte Gozzi : le randonneur disparu retrouvé mort

Les + Lus