Cet article date de plus de 4 ans

2e circonscription de Haute-Corse - Dernière ligne droite pour le duo nationaliste

Jean-Felix Acquaviva et son suppléant Petr'Anto Tomasi de Per A Corsica étaient à l'Île Rousse mercredi 7 juin. En présence de 400 militants, ils ont reçu le soutien des présidents de L'Exécutif et de l'Assemblée de Corse.
Les deux candidats ont fait un meeting en forme de bilan de campagne et expliquer aussi cette candidature nationaliste pour la députation.

"N'oublions pas d'où nous venons. Nous savons où nous voulons aller. Il s'agit de transformer ce pays, d'aller à Paris pour défendre le parti de la Corse et du peuple corse uniquement là où d'autres vont siéger à gauche ou à droite. Nous disons aujourd'hui qu'il faut passer à un nouveau stade des relations avec Paris."

durée de la vidéo: 00 min 32
2e circonscription de Haute-Corse - dernière ligne droite pour le duo nationaliste ©France 3 Corse ViaStella

Dans un entretien de campagne, il avait rappelé sa vision de la fonction de cet élu national :

"Le rôle du député, c'est de défendre ses territoires. Contrairement de ce que l'on dit, 95% des sujets qui sont abordés au Palais Bourbon concernent la diversité des territoires."

Et de poursuivre : "Avoir un député qui représente l'Exécutif et la politique de l'Assemblée de Corse à Paris pour les avancées réglementaires, législatives, fiscales, nécessaire au développement et à l'émancipation de notre pays, c'est absolument vital.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections