Balagne : L'église Saint-Augustin de Montemaggiore sélectionnée dans le cadre de la mission du patrimoine

L'église de Montemaggiore a été choisie par la mission du patrimoine cette année. L'édifice est en mauvais et le maire et les habitants du village espèrent le sauver grâce à la souscription organisée par la fondation du patrimoine et les jeux du loto du patrimoine.

C'est une église emblématique de Balagne, au style baroque. Construite au XVIIe siècle, et inscrite aux monuments historiques, elle possède une des plus grandes coupoles de Corse. 

Barthélémy Colombani, adjoint régional à la Fondation du Patrimoine, a effectué des recherches sur les trésors qu'elle recèle et plus particulièrement sur un autel-tombeau construit par un sculpteur italien renommé. "C'est un autel magnifique dédié à la vierge du rosaire", précise-t-il. 

Cette église se distingue également par la présence d'une chaire à prêcher. "On trouve du blanc de Carrare, du jaune de Sienne, qui sont des marbres très couteux pour l'époque. Le commun des mortels ne pouvait pas se payer cette qualité. Dans toutes les églises on n'a pas forcément des chaires à prêcher en marbre", poursuit Barthélémy Colombani. 

durée de la vidéo : 00h03mn07s
{} ©France Télévisions

Plus d'un millions d'euros de travaux

Ces trésors patrimoniaux sont menacés par des infiltrations d'eau provenant de la toiture et à l'extérieur, la maçonnerie et les enduits de façade sont en mauvais état. Tout est à reprendre. La première phase des travaux s'élève à un million d'euros. 

Les habitants du village et autres donateurs ont versé 38.300 euros. Pour le maire, c'est un petit pas mais déjà un bon début. "Pas mal de dons ont déjà été recueillis et je pense qu'il va y en avoir encore et donc permettre, en complément de la mission Bern, on arrive à recueillir tous les fonds nécessaires pour combler la part communale qui dans les faits risque d'être conséquente", estime Jean-Marc Borri, maire de Montemaggiore.

"Nous permettons au maire de joindre les deux bouts"

Au moins 150.000 euros pour seulement la première phase des travaux. Sur le million d'euros nécessaire, la collectivité de Corse finance à hauteur de 75%, l'État 15 %. Afin de boucler ce dossier, une souscription a été lancée par la fondation du patrimoine. "C'est la toute la difficulté. On se dit souvent une commune est financée à hauteur de 80 % donc c'est bon. Mais non, selon la taille de la commune les 20 % qui restent à sa charge peuvent être absolument colossaux et c'est là que nous constituons le petit plus et permettons au maire à joindre les deux bouts et à restaurer un patrimoine de cette taille", indique Thierry Rovere, chargé de mission pour la Fondation du patrimoine. 

L'église de Saint-Augustin de Montemaggiore va églament bénéficier, au mois de septembre, des gains du loto du patrimoine. Mais le chemin est encore long pour que l'édifice religieux retrouve sa splendeur d'antan.