Cet article date de plus de 4 ans

Bastia – Une agence EDF visée par une bombe artisanale

Une bombe artisanale a explosé devant une agence EDF du centre de Bastia (Haute-Corse), dans la nuit de mardi à mercredi, dégradant sa façade sans faire de victimes, a-t-on appris auprès du parquet de Bastia.
"Cette nuit à 04h10 une explosion a eu lieu devant une agence EDF de Bastia. Il s'agit d'un engin artisanal, un extincteur qui contenait des substances explosives, des dérives de chlorate et du sucre. Il n'y a pas de blessés. Les témoins sont uniquement sonores", a déclaré Frédérique Olivaux, procureure adjointe de Bastia.

"L'engin a explosé devant la porte et a soufflé les portes vitrées du sas d'entrée. Il s'agit de dégâts peu importants. Il n'y a eu aucune revendication, aucun tag. A ce stade, on ne peut pas parler d'attentat, toutes les pistes sont ouvertes", a précisé Mme Olivaux.

L'antenne de Bastia de la police judiciaire a été saisie. 

L'explosion a eu lieu devant l'accueil clientèle de l'agence, qui a été fermée au public pour la journée.

"La Direction Régionale d'EDF condamne avec la plus grande fermeté l'explosion qui a affecté, dans la nuit, les locaux de l'agence EDF de Bastia", a réagi EDF dans un communiqué.

"Les locaux destinés à l'accueil physique de notre clientèle seront en conséquence fermés ce jour. Au-delà, les interventions techniques en agglomération bastiaise pourraient également être perturbées", a précisé EDF.

Ce bâtiment EDF a été la cible d'un attentat non revendiqué en 2010. Une charge posée sur le rebord d'une fenêtre du bâtiment, avait provoqué d’importants dégâts dans le bureau derrière cette fenêtre.

A l'époque, l'attentat avait été attribué au mouvement clandestin nationaliste corse du FLNC du 22 octobre, selon une source proche de l'enquête.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers attentat terrorisme