• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia - Huit ans de prison pour association de malfaiteurs

Palais de justice de Bastia (Haute-Corse) / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
Palais de justice de Bastia (Haute-Corse) / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Pierre-François Stary et Carlu Andria Sisti, soupçonnés d'être impliqués dans la préparation d'un meurtre ou d'un délit, ont été condamnés mardi à huit ans de prison par le tribunal correctionnel de Bastia.  

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Pierre-François Stary et Carlu Andria Sisti comparaissaient pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime, vol et recel, acquisition et détention d'armes, le tout en bande organisée.

A l'audience mardi, les deux prévenus ont nié toute implication dans la préparation d'un meurtre ou d'un délit, sans convaincre. Jusqu'à dix ans de prison ont été requis. Le tribunal correctionnel de Bastia les a condamnés à huit d'emprisonnement, assortis d'un mandat de dépôt.  

Carlu Andria Sisti est présenté comme un ancien militant nationaliste, selon la justice. Il a été condamné en 2013 pour avoir ouvert le feu sur une colonne du GIGN venue l'interpeller. Pierre-François Stary est quant à lui connu pour des délits de droit commun.

Tous deux  avaient été interpellés le 22 novembre 2016 à Furiani par des policiers de la BAC alors qu'ils circulaient à scooter. C'est là que le passager avait tenté de braquer les policiers, lors d'une tentative de fuite. Pour ces faits, les deux hommes sont également poursuivis pour menaces de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Durant l'enquête et les perquisitions effectuées, les clefs de véhicules volés ont été retrouvées. Les empreintes des deux accusés ont été relevées dans un appartement inoccupé à Bastia dans lequel des armes, des cagoules et des gants étaient entreposés.

Sur le même sujet

S'engager comme pompier volontaire, portraits

Les + Lus