• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les avocats manifestent contre le projet de réforme de la justice

Une délégation de professionnels de la justice s'est rendue à Paris ce mardi 15 janvier pour se joindre à la mobilisation nationale contre la réforme de la justice. / © Document France Télévisions
Une délégation de professionnels de la justice s'est rendue à Paris ce mardi 15 janvier pour se joindre à la mobilisation nationale contre la réforme de la justice. / © Document France Télévisions

Les avocats se réunissent ce mardi au palais de justice de Bastia pour protester contre la réforme de la justice. Ils craignent notamment l'éloignement de certaines juridictions. Une délégation d'avocats de Bastia s'est également rendue à Paris.

Par O. A.

Nouvelle "justice morte" ce mardi ? Aujourd'hui, les avocats se retrouvent au palais de justice de Bastia pour protester contre la réforme de la justice, tandis qu'une délégation est montée à Paris.

Cette mobilisation reprend le jour où l'Assemblée national examine, en deuxième lecture, le projet de loi.

Les robes noires de l'île répondent ainsi à l'appel commun de l'Union syndicale des magistrats (USM), le syndicat de la magistrature (SM), la Ligue des droits de l'Homme qui écrivent dans un communiqué "nous affirmons notre opposition à un projet qui aura pour effet de dégrader les conditions dans lesquelles la justice est rendue."

Ce projet de "planification de la justice" proposée par Nicole Belloubet, ministre de la justice, est "inacceptable" pour M. de Casalta, ancien bâtonnier du barreau de Bastia. Selon cet avocat, la réforme éloigne le justiciable de l'institution. Alors que pour la ministre, ce projet est nécessaire pour moderniser l'appareil judiciaire.

Mobilisés depuis plus d'un an les avocats demandent purement et simplement au président Emmanuel Macron l'arrêt de l'examen de la réforme par le Parlement.
 
Les avocats contre le projet de réforme de la justice
Les professionnels craignent notamment l'éloignement de certaines juridictions. - France 3 Corse - F. ROMBALDI , F. DANESI , C. GIULIANO , A.-L. LOUCHE

Pour autant, aujourd'hui à Bastia la journée ne sera pas complètement "morte". Le procès de cinq personnes dont Jacques Mariani, figure du banditisme est maintenu. Ils sont poursuivis pour vol d'essence de parfum.

A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus