Bastia : à la Casa di e Scenze, un rendez-vous pour les curieux et les passionnés d'astronomie

Les rencontres de l'astronomie étaient organisées hier, samedi 24 février, à la Casa di e Scenze de Bastia. Des ateliers autour des météorites et de l'observation des astres étaient proposés aux plus petits comme aux plus grands, ainsi qu'une exposition de pièces exceptionnelles venues tout droit de musées d'histoire naturelle d'Europe.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Longs de quelques centimètres, ces fragments de météorites sont presque ordinaires pour la science... "On connaît des dizaines de milliers de météorites du même type", indique Ludovic Ferriere, conservateur du muséum d'histoire naturelle de Vienne, en Autriche, où ces restes sont préservés.

Une météorite "banale" dans son aspect, mais qui dispose bien d'une particularité : tombée en 1805 à Ascu, elle est la seule météorite à s'être écrasée sur notre île. Pour la première fois, elle revient justement en Corse.

Passion

L'occasion : les rencontres de l'astronomie, organisées hier, samedi 24 février, par la Ville de Bastia. Une façon, pour les spectateurs, d'explorer l'immensité de l'espace. Mais également de mettre en lumière les associations de passionnés, comme celle de Marc Dongradi, "Supernova di Corsica", lui qui est amoureux des étoiles depuis l'adolescence.

"À 14 ans j'ai acheté ma première lunette, mais j'étais frustré parce que je ne voyais que des petites taches blanches, pas grand-chose comme détails. Et dernièrement, je suis passé à l'astro-photo, donc avec une caméra dédiée, et là j'ai découvert vraiment le plaisir d'observer le ciel profond et les planètes", sourit-il.

Des plus petits aux plus grands

Parmi les visiteurs, ce samedi, beaucoup de familles. L’astronomie a une part de mystère qui fascine petits et grands. Et l'objectif de la journée est justement de vulgariser la science. Un travail mené tout au long de l’année par la Casa di e Scenze qui trouve une résonance particulière à l’occasion de cette journée.

"On travaille toute l'année avec des acteurs associatifs et institutionnels pour faire de la médiation scientifique auprès des plus jeunes et des plus âgés, retrace Bertrand Thibault, directeur de la Casa di e Scenze. C'est vrai que c'est un bon moment aussi, un "remerciement" à tous ces acteurs qui œuvrent avec nous pour vulgariser les sciences et la faire découvrir à tous les âges."

Mission accomplie… Surtout auprès des plus petits, qui sont, à coup sûr, partis le soir se coucher la tête tournée vers les étoiles.

Le reportage de Paul Salort, Guillaume Leonetti, Stephan Regoli :

durée de la vidéo : 00h02mn25s
Paul Salort, Guillaume Leonetti, Stephan Regoli ©France Télévisions