• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : l’attractivité commerciale du centre-ville mise à mal par le manque de stationnement et d’animations 

© Christian Giugliano / fTVIASTELLA
© Christian Giugliano / fTVIASTELLA

Bastia rencontre des problèmes concernant le commerce en centre-ville. La municipalité a présenté une étude sur l'attractivité commerciale de cette zone. Elle pointe les difficultés de stationnement et le manque d'animations.

Par France 3 Corse ViaStella

Ouverte en 2014, une boutique du Boulevard Paoli, à Bastia, emploie huit personnes. Pour monter son projet commercial en franchise, Jeanine Cavagna-Thiers tenait à s'installer en plein centre-ville. 

Un choix dont elle se félicite. « Même si l’année dernière, on a eu une petite baisse de fréquentation en centre-ville, c’est le fait de voir venir et revenir nos clientes et accueillir de nouvelles clientes qui me font dire que c’était un bon choix », explique-t-elle. 

 
Bastia : l’attractivité commerciale mise à mal par le manque de stationnement et d’animations 
Intervenants - Jeanine Cavagna Thiers, Cheffe d'entreprise ; Linda Piperi , Adjointe au Maire, déléguée au Développement Economique, au Marketing Territorial et à l'animation Equipe - EMilie Arraudeau ; Christian Giugliano ; Ramsey Kinany.


Quelle est l'attractivité commerciale de Bastia ? Pour le savoir, la ville a commandé une étude. Elle révèle que le stationnement fait partie des freins à la venue des usagers. Mais aussi que la ville plaît.

Confirmation dans la rue. « C’est impossible de se garer, c’est pour ça que l’on ne vient pas », indique une femme. « C’est un peu cher, mais se sont de bons magasins. Ils sont bien remplis, les gens sont agréables », complète une autre. « Il manque un peu d’animation, surtout en période de fêtes », estime un homme. 
 

Inadéquation des horaires d’ouverture


L'étude, présentée ce mardi matin, pointe aussi l'inadéquation des horaires d'ouverture et l'évolution de la concurrence : 62 % des commerçants se sentent menacés par les centres commerciaux, 51 % par internet. 

« On entend dire que Bastia est une ville qui n’est pas forcément dynamique, que le centre-ville souffre. Bien évidemment, il n’est pas question de tordre le cou à cette idée-là, il y a des difficultés, mais on se rend compte qu’il y a un dynamisme puisqu’il y a un solde positif entre les entreprises qui ferment et celle qui ouvrent », soutient Linda Piperi, adjointe au maire déléguée au développement économique, au marketing territorial et à l'animation.

Autre point positif, le diagnostic financier : deux commerçants bastiais sur trois estiment leur chiffre d'affaires stable ou en hausse depuis cinq ans.



 

Sur le même sujet

Bastia : l’attractivité commerciale mise à mal par le manque de stationnement et d’animations 

Les + Lus

Les + Partagés