• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les auto-écoles contre la réforme du permis de conduire

Une vingtaine de voiture d'auto-école s'est réunie pour manifester sur le parking furiani, lundi 11 février 2019. / © France 3 Corse ViaStella
Une vingtaine de voiture d'auto-école s'est réunie pour manifester sur le parking furiani, lundi 11 février 2019. / © France 3 Corse ViaStella

Lundi matin, les auto-écoles corses manifestent contre le rapport Dumas qui vise à réduire le prix du permis de conduire. Les professionnels dénoncent, eux, une libéralisation de l'apprentissage de la conduite. Une délégation est reçue par la préfecture de Haute-Corse.

Par OA / France 3 CorseViaStella

Ce lundi, le bruit des klaxons ne finit pas. Partie du parking furiani, une vingtaine de voiture d'auto-école défile. À bord, les professionnels de l'apprentissage de la conduite sont en colère. Ils dénoncent le rapport Dumas qui, selon eux, libéralise le système d'apprentissage de la conduite, menaçant les 53 auto-écoles de l'île et 4 à 5 000 emplois partout en France. Une délégation de professionnels a été reçue en fin de matinée par le directeur de cabinet du préfet de Haute-Corse.

Le rapport Dumas rendu au Premier ministre il y a quelques jours n'a pas encore été  examiné par le gouvernement mais il inquiète déjà. Selon les professionnels, il faciliterait le marché des plateformes en ligne, la permission d'établir des franchises sur l'île et réduirait le lien entre les apprentis conducteur et l'auto-école, selon Martine Guadagnini, présidente régionale du CNPA pôle éducation routière.

Un agrément national c'est moins de contrôles, moins d'interlocuteurs. (...) J'ai un local, les gens ont confiance et quand ils ne sont pas contents ils viennent nous voir. Quand ils ne seront plus contents il y aura simplement un "arobase point com" il n'y aura plus d'interlocuteurs, plus rien.

La présidente régionale, invité du 19/20 ce lundi 11 février, expliquait en plateau que l'argument du prix du permis permettait d'occulter d'autres problématiques : "on a 70% de charges, si on nous enlève ces charges, il n'y a pas de problème. Il y a un million de permis qui sont passés en France. Cela coûte un milliard-cinq. Avec le radard ça couvrirait le permis de conduire."

Selon les professionnels, depuis le mois de janvier en Corse, la baisse des inscriptions se fait déjà sentir.
 
À Bastia les auto-écoles manifestent contre la réforme du permis de conduire
Ce lundi matin, les auto-écoles corses manifestent contre le rapport Dumas qui vise à réduire le prix du permis de conduire. Les professionnels dénoncent, eux, une libéralisation de l'apprentissage de la conduite. - France 3 Corse ViaStella - L. WOLBER, D. BANSARD, J. LENCO

A lire aussi

Sur le même sujet

Les murs de la honte

Les + Lus