Bastia : un jeu de piste pour découvrir la ville et son patrimoine

Un jeu de piste gratuit à la découverte de Bastia et de son patrimoine. C'est ce que propose la municipalité jusqu’au samedi 28 septembre. / © Typhaine Urtizverea / FTVIASTELLA
Un jeu de piste gratuit à la découverte de Bastia et de son patrimoine. C'est ce que propose la municipalité jusqu’au samedi 28 septembre. / © Typhaine Urtizverea / FTVIASTELLA

Un jeu de piste gratuit à la découverte de Bastia et de son patrimoine. C'est ce que propose la municipalité jusqu’au samedi 28 septembre. Seul ou en équipe, en langue corse, française ou anglaise, les départs se font de la place du Donjon.

Par France 3 Corse ViaStella

Spassi Ghjocu est un jeu de piste patrimonial organisé par la municipalité de Bastia jusqu’au samedi 28 septembre. 

L’organisateur, Maxime Poli, reçoit les participants à la citadelle et explique : « Nous avons inventé une histoire autour du roman Pesciu Anguilla qui est un roman qui date de plus d’un siècle. Il raconte l’histoire d’un jeune bastiais. À partir de son histoire, on arrive à créer une petite fiction autour d’un trésor qui aurait été trouvé en mer par une personne de sa famille. »

 
Bastia : un jeu de piste pour découvrir la ville et son patrimoine
Intervenants - Maxime Poli, Manager du centre-ville pour la mairie de Bastia ; Sébastien Delcher, Touriste originaire de la Loire ; Céline Metge, Touriste originaire de la Loire. Equipe - Pierre Nicolas ; Typhaine Urtizverea ; Ramsey Kinany.
 

« C’est retrouver son âme d’enfant, regarder avec d’autres yeux »


Un couple de touristes se prend au jeu. Il commence par entrer au musée de Bastia. « On vient de Saint-Étienne, on fait du tourisme pendant 15 jours sur toute l’île en itinérance. On nous a proposé ça et comme on avait l’intention de découvrir la ville, on s’est lancé. C’est une façon différente de découvrir Bastia et on est dirigé », indique Sébastien Delcher, touriste originaire de la Loire.

Tout au long du périple, ils reçoivent par SMS des indications sur leur quête, comme une visite guidée par téléphone. « J’adore rechercher des indices, c’est réjouissant. C’est retrouver son âme d’enfant, regarder avec d’autres yeux, voir d’autres choses », sourit Céline Metge, touriste originaire de la Loire.

Le jeu de piste promeut la langue corse, mais il est aussi assuré en français et en anglais. Si le test est concluant, il sera reconduit les années à venir. 


 

Sur le même sujet

François-Frédéric Navarra vainqueur de la 16e édition du rallye du Nebbiu

Les + Lus