• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : plusieurs milliers de manifestants pour soutenir les jeunes nationalistes condamnés

Partis du Palais de justice de Bastia, la foule descend le boulevard Paoli en direction de la préfecture de la Haute-Corse, le 15 octobre 2016. / © France 3 Corse
Partis du Palais de justice de Bastia, la foule descend le boulevard Paoli en direction de la préfecture de la Haute-Corse, le 15 octobre 2016. / © France 3 Corse

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés devant le Palais de justice de Bastia en début d'après-midi à l'appel de trois syndicats étudiants corses.

Par France 3 Corse ViaStella

Les trois syndicats étudiants de l’Université de Corse (Ghjuventù Indipendentista, Ghjuventù Paolina, Cunsulta di a Ghjuventù Corsa) avaient donné rendez-vous devant le Palais de justice de Bastia à 14h.

Malgré la pluie, plusieurs milliers de manifestants ont pris part au cortège, qui s'est dirigé dans le calme vers la préfecture de Haute-Corse, où le représentant d'un syndicat étudiant s'est exprimé. Présents parmi la foule, une immense majorité de nationalistes dont plusieurs élus Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse, Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse et Pierre Savelli, maire de Bastia.



Le but de cette manifestation, apporter leur soutien aux trois jeunes nationalistes condamnées par la cour d'assises spéciale de Paris : Nicolas Battini, Stéphane Tomasini et Joseph-Marie Verdi. Mais aussi demander l’amnistie, le rapprochement et le rassemblement des prisonniers dits politiques.

Après la manifestation, le syndicat étudiant Ghjuventù Indipendentista (GI) a annoncé sur Twitter que plusieurs militants entameront une grève de la faim dès ce samedi soir à la chapelle Sainte-Croix de Corte.




A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus