Appel à manifester en Corse après la condamnation de trois nationalistes

Publié le Mis à jour le

Les trois syndicats étudiants corses ont appelé à une grande manifestation le 15 octobre à Bastia, pour protester contre les condamnations de trois jeunes nationalistes par la cour d'assises spéciale de Paris pour un attentat en 2012.

A l’issue du verdict condamnant à des peines de 5 à 8 ans de prison Nicolas Battini, Stéphane Tomasini et Ghiseppu Maria Verdi, les trois syndicats étudiants de l’Université de Corse (Ghjuventù Indipendentista, Ghjuventù Paolina, Cunsulta di a Ghjuventù Corsa) ont appelé à la "convergence des mobilisations".

Les syndicats ont appelé à "une mobilisation de grande ampleur la semaine prochaine pour exprimer la réaction unitaire de notre peuple face à l'injustice". 

Le rendez-vous est donné à Bastia le samedi 15 octobre à 14 heures, au départ du Palais de justice.

Il est pour nous impensable que la Corse abandonne ses enfants face à une telle injustice

Ils appellent à un mouvement dans la lignée de celui qui avait rassemblé environ 5000 personnes le 24 septembre à Ajaccio, pour l’amnistie, le rapprochement et le rassemblement des prisonniers dits politiques.

Soutien de Corsica Libera

Dans un communiqué, le parti indépendantiste Corsica Libera, dont le président de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni est un des dirigeants a indiqué son soutien à cette manifestation.

"Au-delà de l'injustice des peines prononcées, à laquelle certaines institutions françaises sont abonnées lorsqu'il s'agit de la Corse, c'est bien tout un processus d'apaisement et de construction démocratique qui est visé par ce type de décisions". 

Des représentants du club de supporters du Sporting Club de Bastia (L1), Bastia 1905, ont également annoncé qu'ils participeraient à cette mobilisation. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité