Cet article date de plus de 4 ans

Bastia : Première station de recharge solaire de voitures électriques

La première station d’énergie solaire corse vient de voir le jour. Encore en test, il sera bientôt possible de recharger rapidement sa voiture électrique avec pour seul carburant : le soleil.

Une voiture électrique en recharge dans la station d'énergie solaire Driveco à Bastia, le 14 mars 2016.
Une voiture électrique en recharge dans la station d'énergie solaire Driveco à Bastia, le 14 mars 2016. © Elsa Arnould
La Corse a un avantage incontestable, celui de son climat méditerranéen et ensoleillé la majeure partie de l’année. Le soleil est une énergie pouvant être puisée à l’infini et son exploitation est la plus respectueuse de l’environnement.
 
L’ile de Beauté produit 30% d’énergie renouvelable, ses panneaux photovoltaïques font désormais partie du paysage. Alors pourquoi ne pas utiliser le soleil comme carburant pour les voitures ? C’était l’idée de Driveco, un projet initialement développé par la société Corsica Sole.

Regarder le reportage d'Elsa Arnould et Michaël Martin

durée de la vidéo: 01 min 44
Reportage Driveco

Un « parasol » de panneaux solaires

 
Le projet de Driveco est simple et novateur : recharger son véhicule électrique en 25 minutes 24h/24 et 7jours/7 et ce, grâce à l’énergie solaire. C’est aujourd’hui possible dans cette première station de Bastia qui est encore un prototype, mais qui fonctionne.
 
La station de recharge a une forme de parasol, un toit équipé de 88 panneaux solaires. L’énergie est stockée dans une batterie et le surplus récolté est injecté dans le réseau électrique. Pour recharger sa voiture, il faudra simplement souscrire à un système d’abonnement qui n’a pas encore été mis en place, puis de brancher son véhicule dans l’une des huit places disponibles.
 

Première région à rouler à l’énergie solaire
 

L’objectif de Driveco est de doter la Corse d’un réseau de parasols pour lui permettre d’être la première région à rouler à l’énergie solaire. Cela veut dire qu’il est prévu d’installer 70 stations-parasols et 700 bornes de rechargement espacés de 50km les unes aux autres.
 
Ce projet a pris vie grâce au Fonds Européen de Développement Régional qui l’a financé à 41% soit près d’un million d’euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société innovation sorties et loisirs