• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : la septuagénaire disparue vers les glacières de Cardo toujours recherchée

Illustration- Opération de recherches à bord 'un hélicoptère de la gendarmerie du PGHM. / © Paul Gambiez / AFP
Illustration- Opération de recherches à bord 'un hélicoptère de la gendarmerie du PGHM. / © Paul Gambiez / AFP

La randonneuse de 70 ans, disparue depuis samedi après-midi, est toujours activement recherchée par la gendarmerie et les pompiers. Elle n’a plus donné de nouvelles depuis une balade vers les glacières de Cardo sur les hauteurs de Bastia.

Par France 3 Corse ViaStella

Troisième jour de recherches pour les hommes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et les pompiers du groupement d’intervention en milieu périlleux. Tous tentent de retrouver la trace de Maryse Manteau, une randonneuse de 70 ans, disparue sur un sentier de randonnée vers les glacières de Cardo samedi après-midi.

Depuis ce mardi matin, les "recherches sont plus techniques, tous les sentiers ont été parcourus plusieurs fois", indique le PGHM. Les hommes de la gendarmerie doivent se rendre sur les lieux de la disparition de la randonneuse accompagnés de son mari afin de préciser les opérations de la journée. 

Hier, lundi, ils étaient une quarantaine à sillonner une zone montagneuse élargie entre Teghime, Cardo et Ville-di-Pietrabugno. Un dispositif humain accompagné de recherches par hélicoptère. À 16 heures, un maître-chien est venu spécialement de Nîmes avec son animal. En France, il n’y a qu’une poignée de chiens pisteurs. Ils sont capables de retrouver la trace d’une ou d’un disparu pendant sept jours.
 

Vêtements sombres 


Un détail a son importance dans une situation comme celle-ci, la randonneuse portait des vêtements sombres. Ce qui complique les recherches dans le maquis dense. Car il est difficile de repérer quelqu’un vêtu de noir à l'œil nu. Tous les espoirs de la famille de la disparue reposent maintenant sur l’odorat du chien pisteur.


La septuagénaire a disparu depuis samedi après-midi. En randonnée sur les hauteurs, elle a décidé de poursuivre la marche seule vers les glacières de Cardo, alors que son mari, fatigué, a préféré attendre son retour près de son véhicule.


A lire aussi

Sur le même sujet

Rallye Mare è Machja 2018 : Paul-Antoine Santoni en maître

Les + Lus