Propriétaire de la tour génoise de l'Osse dans le Cap Corse, la société des sciences historiques et naturelles de Corse lance un appel à l'aide pour sauver cet édifice du seizième siècle. Sollicitée, la Collectivité de Corse propose différentes solutions.

Elle garde depuis plus de 400 ans l'entrée sud de la marine de Porticciolo. Édifiée sous la république génoise pour la surveillance de la mer et la défense des côtes, la Tour de l'Osse surplombe la route côtière de la côte Est du Cap Corse. 

Un trésor à restaurer

Ce trésor du patrimoine culturel insulaire est aujourd'hui fragilisé. Propriété de la société des sciences historiques et naturelles de la Corse, la tour de l'Osse a fait l'objet d'une restauration entre 1978 et 1980.

Enduit à la chaux dégradé, pierres descellées, cette vieille dame génoise aurait bien besoin de nouveaux soins, mais l'association, qui œuvre pour la protection et la connaissance du patrimoine naturel et culturel n'a pas les moyens de financer la réfection nécessaire, chiffrée à 450 000€.

"Les risques, ce sont les infiltrations, et éventuellement des pierres qui tombent sur la route. C'est une grosse responsabilité. Et une responsabilité morale. Nous souhaitons que la tour soit sauvegardée" explique Francis Beretti, président de la société des sciences historiques et naturelles de la Corse.

Plusieurs options à l'étude

Sollicitée pour financer cette restauration, la collectivité de Corse a proposé plusieurs options à l'association : "Soit la donation, la cession, ou le rachat à hauteur de 1 000€. La collectivité de Corse en deviendrait propriétaire et pourrait effectuer les travaux nécessaires" indique Antonia Luciani, conseillère exécutive de la Collectivité de Corse.

Enduits colorés, pose de fenêtres, rajout d'escalier extérieur, dans le Cap Corse la rénovation de certaines tours génoises comme celle de Pietracorbara ne fait pas l'unanimité. La société des sciences historiques et naturelles de la Corse.souhaite conserver un droit de regard sur les travaux qui seront effectués sur la tour de l'Osse : "Nous ne voulons pas que cette tour soit défigurée, j'exagère un peu, par telle ou telle innovation mal venue. Nous souhaitons qu'elle soit conservée en l'état" précise Francis Beretti.

L'association, réunie en assemblée générale, se prononcera en début d'année prochaine sur les propositions faites pour sauvegarder la tour de l'Osse.