Covid-19 : la campagne de dépistage de l’ARS à Bastia a débuté

Après deux jours consacrés à la prise de rendez-vous, la campagne de dépistage gratuit au Covid-19 de l’Agence régionale de santé a débuté ce mercredi 5 août à Bastia, au lycée Fango. Près de 300 personnes vont être testées.

Un test de dépistage RT-PCR à Bastia, ce mercredi 5 août.
Un test de dépistage RT-PCR à Bastia, ce mercredi 5 août. © Lisa Macineiras / France 3 Corse ViaStella
Une longue file de voiture patiente le long du lycée du Fango, à Bastia. Après deux jours consacrés à la prise de rendez-vous, la campagne de dépistage gratuit au Covid-19 de l’Agence régionale de santé a débuté ce mercredi 5 août, à 10 heures.

Près de 300 personnes inscrites vont donc défiler, jusqu’à jeudi soir, afin de réaliser un test RT-PCR "naso-pharyngé", principalement depuis leur véhicule. Pour limiter au maximum les contacts, les tests se déroulent généralement en mode drive. Les résultats seront disponibles en 24 heures.
 

Selon les premières informations, peu de touristes participent à cette campagne de dépistage "pour ne pas gâcher leurs vacances et se retrouver en quarantaine". On y retrouve plutôt des locaux, et des personnes âgés.
 

Après Porto-Vecchio et Ajaccio, et alors qu’aucun cas n’a été découvert à Porto-Vecchio à la suite de la campagne de dépistage, l’ARS accentue son plan estival de lutte contre l’épidémie de Covid-19 à Bastia. Elle expérimente également des prélèvements de sueurs sur les volontaires : une technique expérimentale, dont les tests seront ensuite analysés à l'unversité de Corse, à Corte. Le dispositif  doit permettre de détecter des cas de Covid-19 grâce à des chiens renifleurs.

Propriano, Ghisonaccia, Corte et la Balagne auront également leur campagne de dépistage


L’ARS de Corse poursuivra son "tour de Corse" en proposant des dépistages à Propriano, du 10 au 13 août, et par la suite en Balagne, à Ghisonaccia et à Corte.

Depuis le début du mois de juillet, un cluster, finalement clôturé, a été découvert à Porto-Vecchio et 42 patients ont été déclarés positifs au Covid-19, alors que de nombreux tests sont réalisés chaque jour (452 pour la journée du lundi 3 août). En Corse, le taux de reproduction du virus est très faible, bien plus que dans d'autres régions où le taux repart à la hausse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société