Déchets : à Bastia, les ordures sont acheminées et stockées à Teghjime

Ramassage des ordures sur les communes de la Communauté d'Agglomération de Bastia où la situation est critique aussi ce lundi matin. La priorité est donnée au centre-ville. Cette collecte ne pourra pas se faire au-delà de deux jours.

C'est la bonne nouvelle au réveil pour certains Bastiais. Ce lundi matin, certains containers à poubelles sont vides. Les agents de la communauté d'agglomération de Bastia (CAB) se sont affairés, et environ la moitié des ordures de la ville ont été ramassées.

Des déchets acheminés et stockés sur les hauteurs de Bastia à Teghjime dans des semi-remorques. C'est la solution alternative mise en place par la CAB.
Une solution de courte durée puisque la capacité de stockage n'excèdera pas une semaine. Mais pour d'autres Bastiais les jours se suivent et se ressemblent. Dans le quartier de Lupinu, les ordures, toujours plus nombreuses, jonchent le trottoir.



« Il y a des bêtes »


C'est la désolation pour les habitants qui se sentent délaissés. « Ça me fait penser à tous les problèmes d’hygiène qu’on peut rencontrer : les rats et d’autres nuisances. On a l’impression de vivre dans un bidonville quand on voit ça », estime une habitante du quartier.

« Le quartier est populaire, il y a beaucoup de monde, ça s’accumule, c’est dégoûtant. On va voir si demain ça va s’arranger », continue une autre. « Ca sent mauvais, il y a des bêtes, il y a des gens qui rouspètent mais ça ne va pas plus loin. Je pense qu’il faut faire quelque chose », soupire un riverain.

D'ici deux jours si la situation ne se débloque pas à Prunelli di Fium'orbu, la capacité de stockage de Teghjime sera saturée. La Cab devra donc trouver d'autres alternatives. Rapidement, car certains containers, pourtant vidés ce lundi matin, étaient déjà pleins à la mi-journée.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement société