• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Détournements de fonds publics : une plainte déposée par l'Office de l'habitat de Haute-Corse

© Flora Battesti/FTVIASTELLA
© Flora Battesti/FTVIASTELLA

L'office public de l'habitat de Haute-Corse de nouveau dans le viseur de la justice. Une plainte contre x a été déposée auprès du parquet de Bastia en début de semaine par la direction de l'office. En cause : des possibles détournements de fonds liés aux travaux de réhabilitation du parc locatif.
 

Par France 3 Corse ViaStella

Y a-t-il eu des détournements de fonds public au sein de l’office de l’habitat de Haute-Corse ? C’est en tout cas ce que craint la direction de l’établissement. 

Ce lundi, une plainte contre X a été déposée auprès du procureur de Bastia. En cause, des « irrégularités » dans le fonctionnement des services techniques. Selon nos informations, c’est dans le secteur des travaux de réhabilitation que les soupçons se portent. Des prestations auraient notamment été surfacturées depuis plusieurs années. Quelle est l’ampleur du détournement ? Combien de personnes sont-elles impliquées ? Cela reste à déterminer.

 
Détournements de fonds publics : une plainte déposée par l'Office de l'habitat de Haute-Corse
Equipe - Kael Serreri ; Flora Battesti ; Jean-Paul Valentini ; Jacques Antomarchi.
 


Deux enquêtes en cours


L’office public de l’habitat de Haute-Corse dispose d’un parc de 3 700 logements dont 3 sur 4 se trouvent sur la commune de Bastia. La moitié de ces immeubles ont plus de 40 ans et les travaux de réhabilitation représentent de grosses dépenses pour l’office.

Ce n’est pas la première fois que l’établissement public est dans le viseur de la justice : deux enquêtes sont actuellement en cours, dont une concerne de possibles pots de vin perçus en échange d’attribution de logements. Élue en mars dernier à la présidence de l’office de l’habitat de Haute-Corse, Fabienne Giovannini n’a pas souhaité faire de commentaires et se borne à confirmer le dépôt de plainte. 

Le dossier est à l’étude, indique pour sa part le parquet de Bastia. Une enquête devrait être ouverte prochainement. 


 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus