• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Canton de Bastia 3 : Gandolfi-Gentili et Martelli-Piacientini au 2nd tour

Canton de Bastia 3 : Gandolfi-Gentili et Martelli-Piacientini au 2nd tour
Joseph Martelli, candidat Divers gauche; Jean-François Mattei, candidat MCD / PRG; José Gandolfi, candidat de la majorité municipale - France 3 Corse ViaStella - Frédéric Danesi, Christian Gugliano, Typhaine Urtizverea

Avec 1061 votes, le binôme formé par la majorité municipale, la socialiste Emmanuelle de Gentili et Joseph Gandolfi est arrivé en tête au premier tour de l’élection départementale partielle. Face à eux, les candidats divers gauche Anne-Marie Piacentini et Joseph Martelli.

Par France 3 Corse ViaStella

Le résultat du premier tour de l’élection départementale partielle de Bastia 3 vient d’être annoncé. Le binôme formé par la socialiste Emmanuelle de Gentili et le nationaliste Joseph Gandolfi, soutenu par la majorité municipale, se qualifie pour le second tour.

Deux binômes au second tour


Au second tour, ils devront affronter Anne-Marie Piacentini et Joseph Martelli, candidats Divers gauche, qui ont obtenu 743 voix. Avant investis par le PRG (parti radical de gauche), ces deux candidats avaient perdu de 137 voix en 2015 et obtenu l’annulation de l’élection. Ils n'ont pas été investis par le PRG cette année.

La participation est faible : 43,82%, c’est moins qu’en 2015 ou 45,65% des inscrits avaient voté au premier tour.

Pour le premier tour de ce scrutin, on a compté 6624 inscrits, 2903 votants (un taux d'abstention de 56,17 %), 1,17% de votes blancs et 1,61% de votes nuls.

Les résultats se répartissent comme suit :

Gandolfi-Gentili (majorité municipale) :1061 voix - 37,59% des suffrages exprimés
Martelli-Piacentini (DVG) : 743 voix - 26,32%
Mattei-Poggi (PRG) : 558 voix - 19,77%
Bruschini-Grimaldi (FN) : 355 voix -12,57%
Luciani-Rossi (FdG) : 105 voix - 3,72%

 

L'analyse du 1er tour


La majorité municipale affiche une avance de 318 voix et maintient son score malgré la rupture avec le MCD et une participation plus faible. Le MCD perd son pari dans ce premier tour en rejoignant une frange du PRG il ressort affaibli sur la ville derrière la tendance Zuccarelliste.

Les communistes disparaissent quasiment du paysage et perdent la moitié de leurs voix, dans le même temps le FN recule aussi de 150 voix.

Toutefois la gauche unie - dès hier soir tous affichaient cette position officiellement - est en avance de 345 voix sur le canton, ce qui promet un 2e tour serré.

A lire aussi

Sur le même sujet

Qui sont les gilets jaunes corses ? 

Les + Lus