Cet article date de plus de 4 ans

Elections départementales : retour aux urnes dans le canton de Bastia III

Le vote du second tour du scrutin des élections départementales dans le canton de Bastia III a été annulé mercredi 6 juillet par le Conseil d'Etat.

Le vote du second tour du scrutin des élections départementales dans le canton de Bastia III a été annulé mercredi 6 juillet par le Conseil d'Etat. ©France 3 Corse ViaStella
Le Conseil d'Etat avait été saisi par Marie-Claire Poggi (MCD) et Joseph Gandolfi (Inseme per Bastia). Les deux candidats contestaient un premier jugement du tribunal administratif qui avait invalidé l'élection en octobre 2015.

Dans ce canton, couvrant les quartiers de Lupino et Saint Joseph, José Gandolfi, candidat de la majorité municipale bastiaise et Marie-Claire Poggi, qui représentait la majorité départementale, avaient remporté l'élection par 137 voix d'avance devant José Martelli et Anne-Marie Piacentini (PRG).

Les deux perdants avaient introduit un recours devant le tribunal administratif, contestant "des signatures divergentes sur six bureaux de vote entre le premier et le second tour".

Le Conseil d'Etat a finalement suivi l'avis du rapporteur public. Il a retenu 141 signatures sujettes à caution, un chiffre au-delà de l'écart de voix et ordonné l'annulation de l'élection.

Avec l'annulation de cette élection se pose désormais un problème politique. Les deux mouvements du duo vainqueur MCD et Inseme per Bastia ont depuis connu des divergences profondes jusqu'à la rupture entre François Tatti et Gilles Simeoni les deux leaders de ces mouvements. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique élections