• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Handicap : rendre la plongée accessible à tous

Faire profiter d'activités à sensations fortes comme la plongée aux personnes en situation de handicap, c'est le pari de l'association Comme les Autres / © FTViaStella / Lisa Macineiras
Faire profiter d'activités à sensations fortes comme la plongée aux personnes en situation de handicap, c'est le pari de l'association Comme les Autres / © FTViaStella / Lisa Macineiras

L'association Comme les Autres a proposé, jeudi 28 août, à 4 personnes en situation de handicap d'effectuer leur baptême de plongée dans les eaux d'Erbalonga. Un moyen pour eux de se réapproprier leur corps, et de retrouver, aussi, des sensations qu'ils pensaient perdues.

Par Axelle Bouschon

« J’avais peur de ne pas avoir la même maîtrise de mon corps, de me sentir bloquée dans l’eau. Mais en fait, c’était le contraire. »
 
Mandy a le sourire jusqu’aux oreilles. La jeune femme vient tout juste d’effectuer son baptême de plongée à Erbalonga. Sous l’eau, elle a pu admirer coraux et poissons, et profiter de la sensation de légèreté qu’offre la mer aux baigneurs.
 
Des baptêmes de plongée comme celui de Mandy, le club de plongée bastiais en organise tous les ans des centaines. Mais celui-ci avait une petite particularité : la jeune femme est handicapée, et se déplace en fauteuil roulant.
 

Reconstruction

 
Si Mandy a pu profiter de cette expérience inédite, aux côtés de quatre autres personnes en situation de handicap et de leurs accompagnants, c’est grâce à l’association Comme les Autres.
 
Active depuis 2011, elle propose « une aide aux personnes handicapées suite à un accident de la vie dans leurs parcours de reconstruction ».
 

Qu'on soit valide ou handicapé, quand on fait de la plongée, on a tous des appréhensions
 

Depuis 8 ans, elle propose à 250 personnes en situation de handicap des séjours d’aventure gratuit, durant lesquels ils sont invités à prendre part à des activités à sensations fortes.
 
La raison ? « Comme ça, on est tous sur un pied d’égalité » estime Laetitia Mehri, responsable des séjours aventures pour l’association. « Qu’on soit valide ou handicapé, quand on fait de la plongée, on a tous des appréhensions ».

Ce jeudi 28 août, à bord du bateau, moniteurs et vacanciers valides ont certes aidé les personnes handicapés à se déplacer et à s’équiper. Mais une fois dans l’eau… Tous étaient au même niveau.
 
"Valide" ou non, sous l'eau, tous sont égaux / © FTViaStella / Lisa Macineiras
"Valide" ou non, sous l'eau, tous sont égaux / © FTViaStella / Lisa Macineiras
 

Egalité


Pour ces plongeurs, l’activité était aussi un moyen, quelque part, de se réapproprier leur corps.
 

 Ça fait longtemps que j’avais pas ressenti de telles sensations


« Ça fait longtemps que j’avais pas ressenti de telles sensations…» explique cet homme, saisi par l’émotion.

Victime d’un grave accident il y a quelques mois à peine, il a encore aujourd’hui des difficultés à en parler. Mais pouvoir vivre cette expérience lui a fait « beaucoup de bien » : « l’équipe est prévenante, c’est apaisant, et on se sent léger. »
 

Changer de regard et de relation entre « monde du handicap » et « monde valide »


Au-delà des activités à sensations fortes, l’association Comme les Autres aspire aussi à « contribuer aux changements de regard et de relation entre « monde du handicap » et « monde valide », vers plus de justesse et d’égalité ».

En montrant ainsi que cette différence, finalement, n’est peut-être pas aussi importante qu’on peut le penser. Et qu’il suffit parfois d’un peu d’aide et de dispositifs pour être tous, enfin, égaux.
 
Handicap : rendre la plongée accessible à tous
Intervenants : Laettia Mehri, responsable de projet - association comme les autres. Equipe : MACINEIRAS Lisa - URTIZVEREA Typhaine

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus