Incendie de Barbaggio : 230 hectares de végétation partis en fumée, le feu maîtrisé

Attisé par de fortes rafales de vent, l'incendie parti hier sur la commune de Barbaggio a parcouru environ 230 hectares. Des moyens aériens sont arrivés sur zone ce jeudi matin. En fin d'après-midi, la préfecture de Haute-Corse indique que le feu est maîtrisé.

Ce jeudi 4 janvier, le dernier bilan de l'incendie parti hier sur la commune de Barbaggio fait état de 230 hectares de maquis brûlés.

En fin de journée, "le feu est complètement maîtrisé et fait désormais l’objet d’une surveillance constante jusqu’à extinction totale", dixit la préfecture de Haute-Corse.

Après avoir passé une nuit à lutter contre les flammes attisées par un vent violent, soufflant à plus de 100 km/h en rafales, les sapeurs-pompiers ont dû faire face à un sinistre progressant dans des zones difficiles d'accès par voie terrestre.

"Il y a eu quelques points chauds dans la nuit, expliquait ce matin le service d'incendie et de secours de Haute-Corse (Sis 2B). Cependant aucune habitation n'est pour l'instant menacée et aucun blessé n'est à déplorer." Ce qui est toujours le cas ce jeudi soir.

Moyens aériens

Au plus fort de l'incendie, plus de 200 hommes ont été déployés sur la zone.

Deux Canadair et un hélicoptère bombardier d'eau sont arrivés en début de matinée pour effectuer environ 70 largages.

En début d'après-midi, la préfecture indiquait que "le feu est désormais contenu à la lisière de la RD81 et baisse en intensité grâce à l’intervention conjuguée des moyens terrestres et aériens ainsi que l’amélioration des conditions météorologiques".

Réouverture de la D81

La circulation a été interrompue dans le secteur, où plusieurs routes sont toujours coupées. C'est le cas de celle menant au hameau de Suerta et à Pigno.

Fermée depuis hier soir, la RD81 menant au col de Teghime réouvrira quant à elle ce jeudi entre 18 heures et 19 heures.

Conséquences 

"De grosses sautes de feu ont eu lieu au niveau de la déchetterie", a indiqué le Sis 2B.

En conséquence, le quai de transfert de déchets de Teghime a été un temps inaccessible pour les équipes de collecte de la Communauté d'Agglomération de Bastia. La collecte des ordures ménagères a donc été perturbée ce jeudi. La structure réouvrira ce jeudi soir.

Par ailleurs, l'incendie a entraîné "de fortes concentrations de particules fines" mesurées surtout au niveau des quartiers sud de Bastia, selon Qualitair, l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air en Corse.

"Les risques sont forts"

Pour l'heure, l'origine de l'incendie reste à déterminer, selon le directeur adjoint du Sis 2b, Clément Préault.

Il note une récurrence des feux plus importante, et ce, même en hiver. Dernier exemple en date, celui qui a touché la commune de Brando en décembre dernier. "On voit qu’il n'y a pas de saison de ce point de vue-là, dès lors qu'il y a un très gros stress hydrique et des conditions de vent comme hier, les risques sont forts", analyse t-il.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien :

durée de la vidéo : 00h02mn17s
Entretien avec Clément Préault, directeur départemental adjoint du Sis 2b ©P. NICOLAS - T. URTIZVEREA / FTV