L'homme qui avait renversé deux policiers de la PJ sur le port de Bastia a été incarcéré

Le conducteur, qui avait pris la fuite après avoir renversé les deux policiers en débarquant du ferry le 14 novembre, s'était rendu quelques jours après. Placé en détention provisoire dans l'enquête pour trafic de stupéfiant, il est entendu depuis le 13 décembre dans celle ouverte pour tentative d'homicides volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Deux pocédures distinctes sont en cours concernant les faits survenus le 14 novembre dernier sur le port de commerce de Bastia.

Deux fonctionnaires de la police judiciaire de Bastia avaient été renversés par le conducteur d'un véhicule venant de débarquer du ferry Pascal Paoli en provenance de Marseille, et "cherchant à échapper à un contrôle en matière de recherche de stupéfiants", indiquait alors François Thevenot, délégué pour assurer l'intérim du procureur de la République de Bastia.

Au moment des faits, le conducteur de la voiture avait pris la fuite en abandonnant son véhicule. "Il s'est rapidement constitué prisonnier" souligne ce 14 décembre le procureur par intérim confirmant une information de nos confrères de Corse-Matin.

En détention provisoire

Ce matin-là un important dispositif de la Police Judiciaire était en place sur le port, avec des contrôles des véhicules au sortir des navires "dans le cadre d'une enquête ouverte pour trafic de stupéfiants".

Des produits stupéfiants ayant été retrouvés dans le véhicule abandonnés, le conducteur a, au moment de sa réddition il y a trois semaines, été "mis en examen pour trafic de stupéfiants et placé en détention provisoire."

Depuis ce 13 décembre, le mis en cause, Samir El Yaagoubi, âgé de 26 ans, est entendu dans le cadre de l'enquête ouverte pour tentative d'homicides volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Les deux policiers heurtés par la voiture ont été blessés aux jambes.  

"L'intéressé va réintégrer la maison d'arrêt après sa garde à vue. Nous prévoyons de l'extraire à nouveau dans quelques jours pour exercer la poursuite dans ce dossier" indique le procureur de Bastia par intérim François Thévénot


Le maintien de la qualification de "tentative d'homicides volontaires" reste a établir.