• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L1 – Bastia isolé en bas de classement

22/04/2017 / Ligue 1: Bordeaux - Bastia 2-0 / © NICOLAS TUCAT / AFP
22/04/2017 / Ligue 1: Bordeaux - Bastia 2-0 / © NICOLAS TUCAT / AFP

Bordeaux, en prenant le meilleur sur la lanterne rouge Bastia (2-0) samedi à l'occasion de la 33e journée, a enfoncé un peu plus les Corses dans le bas du classement, à 5 points désormais du premier non reléguable.

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Le Sporting, dont les supporters avaient été privés de déplacement, continue de nager en plein doute et pour plein de raisons. La tête au foot ce samedi soir pour oublier une dernière semaine agitée, les Corses ont fait illusion une mi-temps en faisant déjouer des Bordelais laborieux.

Mais les coéquipiers de Jean-Louis Leca, monté jeudi à Paris devant la commission de discipline de la igue avec son capitaine Yannick Cahuzac pour défendre les intérêts de leur club après les incidents du week-end dernier, n'ont pas tenu la distance et son stoppeur Abdelhamid El Kaoutari a rejoint les vestiaires quinze minutes avant ses partenaires, exclu.

Pour ne rien arranger, les succès de Lorient et Dijon, leurs deux plus proches concurrent pour le maintien, ont assombri un peu plus leur horizon qui se jouera, sur le terrain et jusqu'à la fin de la saison, loin de Corse.

Changement tactique à la pause

Tout n'a pas été simple pour autant pour les coéquipiers de Jérémy Toulalan face à des Insulaires amoindris offensivement par les absences d'Enzo Crivelli, pas autorisé à jouer face au club auquel il appartient, et Allan Saint-Maximin, touché à la cheville vendredi à l'entraînement.

Face à un adversaire qu'ils n'avaient plus battu depuis près de quatre ans, les Bordelais ont certes dominé le premier acte avec 23 centres recensés mais sans fluidité et sans mettre pour autant Leca à contribution, hormis sur un coup-franc de Malcom échouant dans le petit filet extérieur (18).

Le dernier de la L1 n'a pas su profiter de ce départ moyen, ses tentatives finissant toutes en tribunes, dont celle avant la pause de Lassana Coulibaly idéalement placé et contré in-extremis par Nicolas Pallois qui aurait pu changer la donne.  

Surement déçu à la pause, Gourvennec misait à la reprise sur Diego Rolan à la place d'Igor Lewczuk dans un 4-4-2 très offensif pour forcer le destin.

Un pari gagnant après dix minutes quand le centre de Younousse Sankharé trouvait idéalement Malcom pour une reprise de volée du droit ne laissant aucune chance à Leca (1-0).

Le gardien du SC Bastia, Jean-Louis leca / © NICOLAS TUCAT / AFP
Le gardien du SC Bastia, Jean-Louis leca / © NICOLAS TUCAT / AFP

Bordeaux se devait d'enfoncer le clou pour éviter toute mauvaise surprise. Ce fut le cas un quart d'heure plus tard suite à un coup-franc lointain de Malcom pour la remise de la tête de Pallois vers Sankharé qui s'élevait au-dessus de la mêlée et doublait l'écart (2-0, 69).

Le sang neuf injecté par Rui Almeida ne changeait rien au tableau d'affichage, mais Cédric Carrasso s'illustrait enfin sur une frappe à ras de terre de Gaël Danic (72) pour préserver son but pour la troisième fois de suite.

Les Corses clôturent avec une nouvelle défaite une semaine noire après les incidents de Furiani dimanche qui leur valent de jouer sur terrain neutre le prochain match prévu à domicile, en attendant la fin de l'instruction qui pourrait être lourde de conséquences.

Sachant que leurs deux derniers matches à l'extérieur sont programmés à Paris et Marseille...

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus