Plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté : deux associations bastiaises lauréates

Publié le
Écrit par Yann Benard

Ce mardi 18 mai, les deux premières associations bénéficiaires du plan de relance ont reçu leur subvention à Bastia. Toutes les deux oeuvrent pour la lutte contre la pauvreté. 

Le plan de relance initié par l'Etat pour répondre à la crise sanitaire et économique prend forme en Corse. Ce mardi 18 mai, les deux associations bastiaises lauréates de l'appel à projet ont reçu leur subvention. Toutes deux mènent des projets en lutte contre la pauvreté.

Plus de 140 000 euros d'aide pour deux associations

Pour son projet de création d'une recyclerie dans les quartiers sud de Bastia, l'association OPRA a reçu une aide de 90 000 euros. Son projet consiste à aménager un lieu qui permettra de recycler les matières premières issues de la boutique solidaire, en place depuis de 2011, et un FabLab qui recycle des matières comme le bois, le céramique, l'alu... 

"Ces 90 000 euros vont nous permettre d'évoluer dans notre projet stratégique, expose la Présidente de l'association OPRA, Angele Liegault. Au départ notre association recherchait uniquement le lien social. À partir du moment où on reçoit des dons matériels, comme des meubles par exemple, on s'est dit que cela serait stupide de ne pas avoir un projet qui va au-delà de redonner un don qui nous a été fait. En plus, notre FabLab va nous permettre de retravailler certains objets donnés afin qu'ils servent ensuite à d'autres." 

"Elles ont été choisies parce qu'elles présentent des projets innovants, des projets qui correspondent à des besoins essentiels pour des personnes précaires, que cela soit pour la laverie ou la recyclerie, complète Didier Medori, commissaire à la lutte contre la pauvreté au côté du Préfet de région. Il y a aussi un lien avec l'économie circulaire et le développement durable qui est très important".

"Impossible" de mener à bien un tel projet sans aide de l'Etat

L'autre projet retenu est le fruit du travail de trois associations : Alpha, A Fratellanza et Partage. Ces dernières proposent la création de deux laveries solidaires dans le centre-ville et les quartiers sud de Bastia. Ces deux laveries seront accompagnées par l'association ALPHA qui proposera aux utilisateurs un encadrement social en matière d'accès aux droits d'aides administratives et de besoins divers. 

Pour les associations, ce financement représente un aide bienvenue après une année difficile tant économiquement qu'humainement. François Maitstre, le président de l'association Alpha, précise : "Cette aide de l'Etat représente plus de 50 % du budget de fonctionnement et d'investissement donc c'est absolument nécessaire. Cela aurait été impossible de réaliser ce projet sans cette aide." Pour lui, ce projet de laverie revêt également un aspect plus général.

"En plus du pur aspect laverie, c'est un outil insertionnel qui vise à aider les publics en très grande difficulté et les populations fortement paupérisées, notamment les SDF", poursuit François Maistre.

Des thématiques et axes nationaux à respecter

Pour être retenus, les dossiers devaient répondre à l'un des trois axes nationaux : promotion de services innovants favorisant l'accès de chacun à une réponse à ses difficultés sociales, modernisation des dispositifs d'accès aux biens essentiels afin qu'ils soient mieux adaptés aux besoins des personnes, et soutien de projets encourageant l'autonomie, modernisation ou optimisation de systèmes d'information et des infrastructures.

Ils devaient également correspondre à l'une des quatre thématiques régionales : de lutte contre la précarité alimentaire, l'accès aux droits, le soutien aux familles notamment durant les 1000 premiers jours de l'enfant et l'inclusion sociale et professionnelle.

Au total, c'est une enveloppe de 435 698 euros qui a été attribuée à la Corse. L'appel à projet se décline sur deux vagues successives. Si la première a livré ses deux lauréats, la seconde aura lieu au mois de juin prochain.