Rond-point de Casatorra : la CTC condamnée à verser 494000 euros à l’entreprise Natali

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
durée de la vidéo: 01 min 18
Rond-point de Casatorra : la CTC condamnée à verser 494000 euros à l’entreprise Natali

Deux entreprises de BTP ont contesté devant le tribunal administratif de Bastia l’attribution des marchés publics de la collectivité territoriale de Corse (CTC) pour les ronds-points de Furiani et Casatorra.

Le tribunal administratif a condamné la Collectivité territoriale de Corse (CTC) à verser 492 597,32 € au titre du préjudice subit, à quoi s’ajouteront 1500 € de frais de justice à la société Natali. Le groupe de BTP contestait l’attribution d’une partie du chantier (un lot de génie civile) du rond-point de Casatorra à un autre groupe.

Un frein pour le chantier ?

Dans un communiqué, la CTC dit envisager de faire appel : "Le Conseil exécutif de Corse prend acte de cette décision, relative à un contentieux né et engagé sous l'ancienne mandature. La Collectivité territoriale de Corse se réserve le droit de faire appel de cette décision. Mais, y compris en cas d'appel, le caractère exécutoire de la décision intervenue impose en l'état l'arrêt des travaux, alors même que le chantier est en voie d'achèvement et que l'ouvrage, indispensable pour la fluidité de l'axe Casamozza-Bastia, devait être mis en service dans les prochaines semaines", précise le communiqué.

La collectivité territoriale déclare vouloir finaliser les travaux au plus vite, "dans les délais prévus avant la décision de justice". Les travaux devaient s'achever dans une dizaine de jours.

Communiqué de la CTC


Une autre entreprise, Vendasi, avait déposé un recours auprès du tribunal administratif de Bastia concernant le rond-point de Furiani. Les juges l’ont rejeté.

Mini-Tunnels

La réalisation de deux mini-tunnels pour véhicule à gabarits réduits sous les ronds-points, comme ceux déjà existants à Bastia, doit mettre fin à "l'entonnoir" de Casatorra et à "l'étau" de Furiani, estime la CTC.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.