• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Chantiers de Casatorra et de Furiani : deux entreprises de BTP attaquent la CTC

Chantiers de Casatorra et de Furiani : 2 entreprises de BTP attaquent la CTC
Intervenant : Me Thomas Forray, avocat de la collectivité territoriale de Corse. - France 3 Corse ViaStella - Emilie Arraudeau/Philippe Villaret

Le tribunal administratif de Bastia examinait vendredi 2 septembre le dossier des chantiers de Casatorra et Furiani. Des marchés publics dont l'attribution est contestée par deux entreprises dont les appels d'offre ont été rejetés par la collectivité territoriale de Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

Les dossiers des chantiers des ronds-points de Casatorra et Furiani étaient examinés vendredi 2 septembre par le tribunal administratif de Bastia.

La société Natali demande l'annulation du marché public du carrefour de Casatorra. Elle conteste le choix de la collectivité territoriale de Corse (CTC) en faveur du groupement Terraco.

Dans un dossier très technique, le plaignant affirme que le prix bas de son adversaire et les retards du chantier prouvent sa mauvaise exécution. Le rapporteur public a écarté tous ces arguments, suivant la défense :

"Les prix sont respectés. Les délais, en ce qui concerne les prestations qui incombent au titulaire sont également respectés. Donc les griefs articulés par Natali sont intégralement rejetés par la collectivité de Corse", détaille Thomas Forray, avocat de la CTC.

Le rapporteur public a aussi conclu au rejet de la requête de la société Vendasi. elle réclamait des indemnités à la CTC pour avoir été écarté du marché du rond-point de Furiani.

Ces affaires ont été mises en délibéré. Le tribunal devrait rendre sa décision dans queques jours.

Quant aux chantiers, les 40 000 usagers quotidiens de cet axe verront le bout du tunnel à l'automne.

Sur le même sujet

La chambre régionale des comptes épingle le service d’incendie et de secours de Corse-du-Sud

Les + Lus