• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Semaine de la presse : une centaine de lycéens bastiais apprend à déceler les fakenews

La semaine de la presse à l’école est un rendez-vous national visant à développer l'esprit critique et le goût des élèves pour l'actualité. Le photoreporter Laurent Van Der Stockt s'est rendu vendredi dans une classe de terminale à Bastia. Sujet du jour : les fakenews.

Par France 3 Corse ViaStella

De Mossoul à Bastia, Laurent Van Der Stockt a immortalisé les combats qui ont précipité la chute de Daesh en Irak. Un travail pour lequel le photoreporter a obtenu le prix Visa d’or news 2017. Une expérience qu’il partage avec une centaine de lycéens.

« Je pense que c’est l’occasion, avec des gens de cet âge-là, dans le cadre d’une semaine de la presse, non pas de présenter le journalisme comme un acte militant, surtout pas, ne pas mélanger les choses. Mais de faire comprendre et de restaurer cette espèce d’idée, parce que je crois qu’elle est un peu dégradée, que l’opinion publique, si, ça compte », estime le photo-reporter.



Le piège de la désinformation


Internet est la première source d’information auprès des jeunes. Un média très utile, à condition d’éviter le piège de la désinformation : les Fakenews.




Pour Thomas, un lycéen, « les moyens d’information, les réseaux sociaux, mais avec une certaine distance, avec une certaine méfiance. À cause des Fakenews, c’est assez d’actualité aujourd’hui. Je pense que les réseaux sociaux, c’est intéressant, mais je ne vais pas aller chercher l’actualité du jour sur les réseaux sociaux. » « En général, j’essaye de savoir si l’information que je lis est véridique ou pas et si je n’ai pas de réponse, je me dis qu’elle peut être vraie, mais sans me fixer », continue Gaston, un autre lycéen.




Marie Pieronne est chargée de coordonner les actions pour l’éducation aux médias dans différents établissements scolaires. « Dans d’autres pays européens, c’est une vraie discipline qui est enseignée dans l’emploi du temps à tous les niveaux. On essaye de faire de l’éducation aux médias de manière importante », explique-t-elle.

L’objectif est de développer l’esprit critique auprès des adolescents.


A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus