• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Borgo : l’intersyndicale CGT, FO, Ufap réclame 15 postes supplémentaires

La mobilisation devant les grilles du centre pénitentiaire de Borgo le 23 janvier 2018 / © Christian Giugliano/FTVIASTELLA
La mobilisation devant les grilles du centre pénitentiaire de Borgo le 23 janvier 2018 / © Christian Giugliano/FTVIASTELLA

Ce mercredi, après une semaine de mobilisation, les surveillants du centre pénitentiaire de Borgo n’ont pas repris le travail. L’intersyndicale CGT, FO, Ufap réclame notamment l’obtention de 15 postes supplémentaires.

Par France 3 Corse ViaStella

Au centre pénitentiaire de Borgo la mobilisation des agents pénitentiaires continue. Ce mercredi, les parloirs et la cantine sont assurés et l’établissement est toujours géré par les gendarmes et l’Eris, l’équipe régionale d’intervention et de sécurité de Marseille.

Dans le cadre de négociations, l’intersyndicale Cgt, Fo, Ufap, réclame 15 postes supplémentaires, l’administration pénitentiaire en propose cinq.

Un chiffre insuffisant pour les surveillants.  « Au niveau de la direction interrégionale on s’était accordé pour cinq. Après en ayant quantifié ce qu’il faut on va en demander 10 à l’administration centrale. Pour le moment on n’a aucune réponse. Pour les cinq on a l’accord mais pour les 10 autres on n’a aucune réponse pour le moment », explique Stéphane Canuti, délégué syndical F.O.

A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus