Centenaire de la mort de Gustave Eiffel : les liens entre l'ingénieur et la Corse

Ce mercredi 27 décembre marque le centenaire de la disparition de Gustave Eiffel. Ingénieur de renom, l'homme a laissé une trace immense dans le patrimoine français, notamment par la tour qui porte son nom, mais est aussi étroitement lié à la Corse.

Quand on évoque Gustave Eiffel, c'est évidemment la tour qui porte son nom qui vient en premier lieu à l'esprit. Depuis 1889, la dame de fer est le symbole de Paris, et le monument a fait connaître l'ingénieur dans le monde entier. Mais Gustave Eiffel n'est pas seulement lié à la ville lumière : il a aussi laissé sa trace en Corse.

À la fin du XVIIe siècle, le chemin de fer se développe sur l'île, malgré les difficultés liées au relief. Et si le train franchit le Vecchio, c'est grâce à Gustave Eiffel, qui, en 1892, conçoit un viaduc haut de 84 mètres et long de 170 mètres. Une prouesse technique et architecturale qui reste aujourd'hui encore le plus grand pont de l'île. L'ouvrage est même classé monument historique depuis 1976.

Mais au-delà du pont du Vecchio, Gustave Eiffel a surtout un lien familial avec la Corse. Un lien que son arrière-arrière-petite-fille, Virginie Couperie-Eiffel, racontait à France 3 Corse, en novembre 2009 : "Un jour sa fille Valentine vient le voir et lui dit : "Voilà, je vais épouser Camille Piccioni", qui était originaire de Pinu. C'est une histoire d'amour qui a relié Gustave à la Corse".

Valentine Eiffel épouse Camille Piccioni en 1890. Il est le fils d'Antoine Piccioni, ancien conseiller général et maire de Bastia. Une journée restée dans l'histoire de Pinu et de ses habitants, qui réservèrent un accueil des grands jours au père de la mariée : une tour Eiffel est même reproduite pour l'occasion.

"C'est un accueil comme savaient le faire avant les habitants du village, détaille Francis Mazotti, maire de la commune, parce que les mariages, avant, concernaient toute la population. Il y a eu aussi bien sûr la venue de Gustave Eiffel, et certains habitants de Pinu ont ainsi pu connaître le constructeur de la tour Eiffel."

Le couple partage sa vie entre Paris et son château de Pinu. Les époux apportent beaucoup à la commune, en y ouvrant notamment une école. Comme un symbole du lien unissant les Eiffel à la Corse, Valentine, décédée en 1967, repose à Pinu, dans le monumental mausolée des Piccioni. 

Du célèbre pont du Vecchio jusqu'au Cap Corse, l'empreinte de Gustave Eiffel est toujours bien visible, 100 ans après sa disparition.

Le reportage de Paul Salort, Alexandra Lemesle, et Melissa Maitrel :

durée de la vidéo : 00h02mn24s
Centenaire de la mort de Gustave Eiffel : les liens entre l'ingénieur et la Corse ©Paul Salort, Alexandra Lemesle, Capucine Laulanet et Melissa Maitrel